Les xérographes

collectif de graphistes et poètes voyageurs (association loi 1901) créé en 2000
autour de l’idée du livre en tirages limités, livres d’artistes, carnets de voyages, livres collectifs
(Paris, quartier de la Goutte d’Or paru en 2004, Paris, quartier de la Chapelle paru en 2005, la revue des xéros…).
Nous animons également des ateliers de poésie graphique, les cafégraphiques.
01 42 39 59 30
http://xerographes.free.fr
mel : xerographes@freesurf.fr

Océan indien de Rosemay Nivard

1er novembre 2006

Océan indien de Rosemay Nivard

Poèmes terba aux senteurs créoles "Douleurs (dock) rictus du sourire pour que tu ne partes pas Ou alors emmène-moi là bas vers ce mot que je ne comprends pas vers ces menaces de départ vers ce lieu rédempteur où la soouffrance est blanche où le lieu est silence où ton mépris cessera pour mon papa."
Née à l’île de la Réunion ; en 1961, Rosemay Nivard a écrit de nombreux recueils de poésie Les textes de Rosemay Nivard viennent s’inscrire dans la sphère de l’humain. Les ressorts de son écriture sont dans (…)

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.