Les presses littéraires

Contact

Terre mer ciel

1er avril 2017

Terre mer ciel

Dans Terre mer ciel par-delà les mots Gisèle Sans donne un hymne émerveillé aux beautés du monde dans son unité, et touche au mystère : terre et mer dans une grande fusion d’amour, « galets / dont l’histoire / ressemble à la nôtre », ciel profond, celui des grandes dimensions, des questionnements qui nous ramènent à notre juste place. La contemplation comme philosophie de vie, là est le vrai bonheur. L’homme dans cette perspective n’est pas destructeur d’équilibre ; il s’intègre dans le Grand Tout.
Tes (…)

Chemin des petits hôtels poèmes et photographies

1er mars 2016

Chemin des petits hôtels poèmes et photographies

on est
peu pas
rien
on est
un temps
d’ombre
qui ombre
de l’instant
le blanc
on graffite
des petits mètres
jusqu’à fin
de mine
de riens

Prendre les chemins de grands fûts

1er février 2015

Prendre les chemins de grands fûts

« Prendre les chemins de grands fûts » nous ramène, avec une touche de nostalgie, aux sources essentielles : l’enfance, la maison familiale dans la vallée avec ses disparus, le défilement des saisons, l’art d’exigence avec la marche en montagne, la musique aussi, sans oublier la poésie, tout ce qui peut nous aider à exister véritablement dans un monde artificiel et égoïste : « Nous vivons sans le satin du regard ».
Il est des lieux aimés
qui nous ressemblent
se donnent à la mémoire
que l’on retrouve (…)

La mer la poésie

11 octobre 2014

La mer la poésie

Texte d’Antoine Graziani et photographies de Jean-François Agostini
Oiseaux
que le soleil
prend
à l’envolée
tandis que
leurs cris
les nomment
dans cette capture

Vox viatores quaerit

1er octobre 2014

Vox viatores quaerit

Chaque instant aura sa ligne nocturne…

Transes digitales

1er octobre 2012

Transes digitales

"Jeu de lumière instable allant d’un
gris à l’autre Un peu de noir cintré
tient l’écorce dans l’espace nu…"

<i>Célébrations</i>

1er janvier 2012

Célébrations

"L’heure est sans question
L’univers entier sous les paupières
Tant de chemin
Pour en arriver à ce jour
Nu
Echoué sur tes rives"

C'est où

1er mai 2011

C’est où

Poèmes et photographies
" Dynamique de l’impact
C’est
un bouillon bleu
bas brouillé blanc
bougé noir…"

Trapèze sur le sable de Nicole Barrière

1er septembre 2006

Trapèze sur le sable de Nicole Barrière

Nicole Barrière nous convie dans ce recueil à découvrir le cheminement à la fois pudique et enflammé qui fut le sien dans une double direction : celle de l’amour et d’une réconciliation avec la musique, celle de son engagement pour redonner aux femmes cette liberté d’être sans laquelle il n’est pas possible d’exister à pleine vie. Il y a dans ces pages, des liens subtils, un accord autour de plusieurs voyages qui nous entraînent dans le même combat, celui d’une exigence extrême au respect de soi et de (…)

Presqu'il

1er avril 2006

Presqu’il

"J’aimerais labourer ma page
Y semer des mots
Récolterun vrai poème lustral".

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.