Poème
de l’instant

Eugenio de Andrade

Approche de l’eau

À la poreuse frontière du silence
la main illumine la terre inachevée

Interminablement

Eugénio de Andrade, « Approche de l’eau », Traduit du portugais par Michel Chandeigne.