Les poètes sont des monstres

Auteur : Christian Bobin

Les poètes sont des monstres

Dans la rue, des milliards de secrétaires. Leurs doigts tapent sur le crâne des lettres plus vite que le pic-vert sur l’écorce de l’arbre. L’irréel est notre passion et elle est sinistre. Il faut à l’amour des lèvres réelles avec des mots réels qui en sortent, vibrant comme le brin d’herbe aux dents du berger.

Paru le 2 décembre 2022

Éditeur : Lettres Vives

Poème
de l’instant

Hélène Dorion

« mes forêts sont un long passage… »

mes forêts sont un long passage
pour nos mots d’exil et de survie
un peu de pluie sur la blessure
un rayon qui dure
dans sa douceur
et quand je m’y promène
c’est pour prendre le large
vers moi-même

Mes forêts
Éditions Bruno Doucey