Les plages de Thulé de Jean Laude

Les plages de Thulé de Jean Laude

Je regarde où j’écris, seulement où j’écris.
Je suis ici, et seulement ici, seulement où j’écris
              dans l’espace
blanc   d’une feuille creusant le lit de tout ce que
j’ignore et me portant à la rencontre de l’inconnu masqué."

Paru le 1er octobre 2012

Éditeur : La lettre volée

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

La colline que nous gravissons

Mais soudain, l’aube nous appartient.
Sans savoir à quoi cela tient, nous agissons.
Sans savoir à quoi cela tient, nous avons
tenu bon,
Témoins d’une nation non pas brisée,
mais simplement inachevée.

Amanda Gorman, La colline que nous gravissons , Traduit de l’anglais (États-Unis) par Lous and the Yakuza, Éditions Fayard, 2021.