Les hauts-fonds

Contact

22 rue Kérivin

29200

Brest

Pour Chorus seul

1er octobre 2013

Pour Chorus seul

A Jean-Pierre Duprey et Claude Tarnaud
"Quelle autre figure en effet parmi les grands absents de la critique institutionnalisée, mieux que Jean-Pierre Duprey, a durablement brouillé les pistes de la réception de la poésie dans l’immédiat après Seconde Guerre mondiale ?…"

Désapparences de Nestor Ponce

1er juin 2013

Désapparences de Nestor Ponce

Petits chemins
Tout chemin s’effondre quelque part
Toute flamme se précipite vers un océan
Tout poteau d’exécution brise nos chaînes
Nue rugissant un fouet tendu
je suis un ion de chair qui soupire :
tout l’amour du monde tout

Crucifiction d'Alain Le Saux

1er octobre 2008

Crucifiction d’Alain Le Saux

"O coeur grand angle ! Des pizzicati à foison
N’importe qui est un séisme-soleil-miel
Sur chaque tranche de mes livres
verse le sang d’une enseigne qui fut rutilante rouille."

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.