Les Hommes sans Epaules éditions

Genre : revue et édition
les.hse@orange.fr

Auteurs publiés
Sarane Alexandrian, Jacques Aramburu, Serge Brindeau, Guy Chambelland, Paul Farellier, Georges Jean, Herri Kereroudan, Yves Martin, Michel Merlen, Thérèse Plantier, Jean-Pierre Védrines

Contact

8, Rue Charles Moiroud

95440

Ecouen

Les Hommes sans épaules n°47

6 mars 2019

Les Hommes sans épaules n°47

Sommaire du numéro
Editorial : "La vie c’est beaucoup plus que la vie, quand on la surnomme : Poésie !", par François MONTMANEIX
Les Porteurs de Feu : Pierre DELLA FAILLE, par Christophe DAUPHIN, Jacques CRICKILLON, François MONTMANEIX, par Christophe DAUPHIN, Poèmes de Pierre DELLA FAILLE, François MONTMANEIX
Ainsi furent les Wah : Poèmes de IMASANGO, Adeline BALDACCHINO, Natasha KANAPE FONTAINE, Emmanuelle LE CAM, Hamid TIBOUCHI, André LOUBRADOU, Franck BALANDIER
Dossier : Poètes à TAHITI par (…)

Journal Inédit d'Ilarie Voronca

18 décembre 2018

Journal Inédit d’Ilarie Voronca

En 1933, Ilarie Voronca, figure phare du constructivisme roumain, poète et théoricien de l’intégralisme, s’installe à Paris. En France, il n’est plus le chantre individuel, son moi s’épanouit dans toutes les voix : Je veux me mêler à cette foule. Je partage sa vie. Voronca devient le poète anonyme, de la foule et toujours le visionnaire de l’invisible. Mais l’apparente euphorie qui émane de sa création comme de sa personnalité cache bien mal l’angoisse qui le ronge souterrainement. À Paris, au soir du 4 (…)

Je ne peux le croire

22 novembre 2018

Je ne peux le croire

Anthologie établie par Dominique Chipot et préface d’Ysabelle Lacamp.
En mars 2011, un séisme frappe le Japon, entraînant l’accident nucléaire de Fukushima. Pour le monde entier, l’histoire paraît alors se répéter. Chacun songe aux deux bombes atomiques qui ont été larguées sur Hiroshima et Nagasaki en août 1945, catastrophe sans précédent dans l’histoire de l’humanité. Nous savons quelle déflagration cela a provoqué dans la littérature occidentale. Mais que sait-on des poètes japonais qui écrivirent ces (…)

Les Hommes sans Epaules n°46

1er novembre 2018

Les Hommes sans Epaules n°46

SOMMAIRE
Éditorial : "Dans toute ma vie", par Fernando ARRABAL
Les Porteurs de Feu : Erri DE LUCA, par Karel HADEK, Luis MIZON, par Christophe DAUPHIN, Poèmes de Erri DE LUCA, Luis MIZON
Ainsi furent les WAH 1 : Poèmes de Fernando ARRABAL, FRANKÉTIENNE, Éric SÉNÉCAL, Jacques MORIN, Patricia SUESCUM
Dossier : Bernard HREGLICH, un réalisme incandescent, par Thomas DEMOULIN, avec des textes de Max ALHAU, Fulvio CACCIA, François DE BOISSEUIL, Werner LAMBERSY, Franck VENAILLE, Lionel RAY, Poèmes de (…)

Amer carnaval Nanos Valaortis

1er juin 2017

Amer carnaval Nanos Valaortis

Edition bilingue français/grec présentée et établie par Photini Papariga. Préface de Christophe Dauphin Nanos VALAORITIS Photini PAPARIGA
Nanos Valaoritis est un poète grec ; l’un des plus grands que compte ce pays qui, depuis l’Antiquité n’est pas avare de talents. Être un poète grec revient à ne pas être seulement un témoin du vécu, mais à l’incarner au plus près de ce pays dont le ciel ne diminue jamais un seul instant la flamme de nos yeux, car, affirmant la primauté de la Vie, le poète grec se confond (…)

La nuit succombe suivi de Carène d'Hervé Delabarre

1er mai 2017

La nuit succombe suivi de Carène d’Hervé Delabarre

DIRE QU’ELLE EST
L’ombre s’ajoute à la déshérence des lèvres
éperdues
aux abois
favorisant les fièvres où elles-mêmes s’alimentent
Est-ce que cela s’entend
est-ce que cela se voit
Les flammes dégrafent les rideaux
qui tombent de toute leur épaisseur
pour recouvrir le lit
de ces ocelles et ces débris de nacre
miroirs intimes
et faits pour inciser les chairs
Dérapages et sentiments vertigineux
S’en viennent pleurer
près des remparts harcelés de lichens
De quoi alimenter les derniers beaux (…)

Les Hommes sans épaules n°43

1er janvier 2017

Les Hommes sans épaules n°43

Sommaire du numéro
Editorial : "La Poésie n’est pas un dire…", par Yves BONNEFOY
Les Porteurs de feu : Ounsi EL HAGE, par Christophe DAUPHIN, Jean-Paul HAMEURY, par Paul FARELLIER, Poèmes de Ounsi EL HAGE, Jean-Paul HAMEURY
Ainsi furent les Wah : Poèmes de Jean PEROL, Yoni AFRIGAN, Olga VASSILEVA, Frédéric TEILLARD, Francine CHARRON, Valère KALETKA, Joachim ARTHUYS, Louis PECCOUD, Alexandre BONNET-TERRILE
Dossier : "Lionel RAY ou le poème pour condition", par Paul FARELLIER, Poèmes de Lionel RAY (…)

Les hommes sans épaules n°42

1er septembre 2016

Les hommes sans épaules n°42

Sommaire du numéro
Editorial : "Le poète n’admet pas qu’on fonde une religion sur ses vertèbres ou sur son cerveau", par Christophe DAUPHIN
Le portrait des HSE : "Portrait du poète, à l’écharpe rouge : Pour Yves Bonnefoy" par Christophe DAUPHIN, avec des textes de Yves BONNEFOY
Les Porteurs de Feu : Hans Magnus ENZENSBERGER, par Karel HADEK, Cees NOOTEBOOM, par César BIRÈNE, Poèmes de Hans Magnus ENZENSBERGER, Cees NOOTEBOOM
Ainsi furent les Wah 1 : Poèmes de Lawrence FERLINGHETTI, Gregory CORSO, (…)

Les hommes sans épaules n°41

1er mars 2016

Les hommes sans épaules n°41

Editorial : "Le Passager du Transatlantique", par Christophe DAUPHIN
Les Porteurs de Feu : Marc PATIN, par Christophe DAUPHIN, Jean-Clarence LAMBERT, par César BIRÈNE, Poèmes de Marc PATIN, Jean-Clarence LAMBERT
Ainsi furent les Wah : Poèmes de Philip LAMANTIA, Hervé DELABARRE, Guy CABANEL, Jean-Dominique REY, Emmanuelle LE CAM, Ivan de MONBRISON, Gabriel ZIMMERMANN
Dossier : La parole est toujours à Benjamin PÉRET, par Christophe DAUPHIN, avec des textes de Jean-Clarence LAMBERT, Poèmes de (…)

Les yeux très bleus d'une nuit pareille à un rire sans regret de Marc Patin

1er février 2016

Les yeux très bleus d’une nuit pareille à un rire sans regret de Marc Patin

Une seule plaquette de poèmes a vu le jour du vivant de l’auteur : Femme magique (1942). Marc Patin (1919-1944) est mort trop jeune. Son destin foudroyé est aussi poignant que l’est son œuvre. Marc Patin fut membre du groupe néo-dadaïste des Réverbères, qui publia une revue éponyme (cinq numéros en 1938 et 1939), des plaquettes individuelles, collectives, et organisa des manifestations artistiques. Il fut par la suite l’un des fondateurs et des principaux animateurs du groupe de La Main à Plume (1940 à (…)

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.