Le réel, j’imagine de Michel Passelergue

LE RÉEL, J’IMAGINE
Poésie, environs

LITTÉRATURE POÉSIE EUROPE France métropolitaine

Quels rapports la poésie peut-elle entretenir avec la réalité, quelles images en donne-t-elle ? C’est autour d’interrogations de cet ordre que les textes rassemblés ici tentent, non de développer une théorie, mais de nous engager dans une réflexion itinérante balisée par l’approche de quelques oeuvres marquantes. Cet ouvrage propose aussi, en empruntant de multiples chemins de traverse de s’interroger sur la réalité du poème : conception, écriture, statut et rôle de l’image poétique.

Paru le 3 décembre 2019

Éditeur : L’Harmattan

Genre de la parution : Essai

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.