Le fou de Laylâ de Majnûn

De tous les poètes arabes qui ont chanté l’amour parfait et impossible, Majnûn, homme de chair et de sang ou lui-même personnage de légende, est l’un des plus grands.

Paru le 1er septembre 2003

Éditeur : Actes Sud

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Maximine

Dits de la folie des pivoines

La vie va la poésie dure
Tout comme Hokusaï qui dit-on
Chaque jour dessinait un lion
Je taillerai dans la verdure

Une pivoine chaque jour
Comme ça pour le seul plaisir
D’être là de n’en pas mourir
Et d’aimer dire mon amour

Maximine, « Dits de la folie des pivoines », Revue Caravanes 7, Éditions Phébus, 2001.