Le crayon à roulettes

Le « Crayon à roulettes », c’est un pari fou, nourri de passion, d’audace et d’enthousiasme !
Une idée qui a fait son chemin dans l’esprit de Claire Pelosato, jeune femme pleine de ressources et d’énergie, qui sait si bien communiquer ses envies et partager ses coups de cœur « Made in Lorraine ».
La maison d’édition est née en janvier 2012, dédiée aux livres jeunesse, à ceux qui les écrivent, les illustrent, les rêvent, toujours avec un brin de folie, d’humour et de poésie.
Romans graphiques, albums, « objets non identifiés », expositions, ateliers…
"L’imagination est toujours en effervescence dans cette petite structure pleine de promesses !
On y travaille avec bonheur, et on adore rencontrer les lecteurs.
Un lien essentiel, chaleureux, authentique qui se tisse au fil des nombreuses séances de dédicaces.
Et le crayon file, file, toujours plus vite sur les feuilles de papier, pour écrire ou dessiner…
Heureusement qu’il a des roulettes !"

Contact

33 rue du Val de Metz

57640

Vigy

Poésies jolies, les émotions des tout-petits

12 septembre 2019

Poésies jolies, les émotions des tout-petits

Des poèmes pour aborder les émotions : la peur, la colère, la joie, la jalousie…

Poésies jolies, pour les tous petits

1er septembre 2018

Poésies jolies, pour les tous petits

“9 poèmes pour rassurer bébé, lui dire combien on l’aime et enchanter sa vie”
Lecteurs : 0-5 ans

Poème
de l’instant

Ludovic Janvier

Bientôt le soleil

« Je ne cherche pas l’essor, l’oubli, la grâce, je sais qu’ils me sont impossibles. Et d’ailleurs je ne le voudrais pas. L’ange me fait peur. Non, je cherche la présence et le poids, ou plus exactement la présence me cherche, le poids me trouve, le poids sur moi de la lumière comme un mur, la présence à plein regard de la mer qui fait masse ou du feuillage hanté par le ciel. De sorte que les jours de timidité, ou de trop fort vouloir, je reste pris dans la glu du moment, prisonnier du trop plein jusqu’à la nausée. Les jours de décision, j’allais dire de légèreté mais ne te vante pas, je vois sortir de moi une réponse, plus ou moins claire, plus ou moins simple, plus ou moins forte. Content ? Non, jamais content. Mais, quand même, content. »

Ludovic Janvier, Bientôt le soleil, Flohic Éditions, 1998.