Le cœur en larmes

Tahar Bekri

Le cœur en larmes
Le sourire en berne
La tristesse comme l’hiver
Le front en sueur comme l’arbre nu
Ce sont vos plumes alertes
Au plus haut de ma main
Que je sacre chants de liberté

Je suis Charlie

Tahar BEKRI

Poème
de l’instant

Guennadi Aïgui

« Un peu »

bonheur ? – « Un peu »
béatitude – « Un peu » :

ô murmure : comme vent – du soleil :

de pain – un peu… et de lumière du jour… –

et du petit bruit des hommes
comme d’une nourriture – pour la Mort prête… –

que nous la rencontrions paisiblement
comme si nous étions tous toujours sur tout seuil –

en fraternelle souffrance… –

ô notre liberté !… – lueur d’âme :

simple :

« Un peu »
1975

Aïgui, « Un peu », Festivités d’hiver, traduit du russe par Léon Robel, Les Éditeurs français réunis, 1978.