Le Temps des cerises

Editions de poésie
Poésie étrangère
Poésie contemporaine

Type de livres : Poche

Mode de diffusion : librairie et vente par correspondance

Année de création  : 1993

Nombre de parutions par an : 50

Tirage moyen : 500 ex

Accepte de recevoir des manuscrits

Editeur : Francis Combes
Tél : 01 42 01 45 99
contact@letempsdescerises.net

Contact

47 avenue Mathurin Moreau

75019

Paris

Larrons de François Esperet

1er juin 2013

Larrons de François Esperet

Préface de Jean Ristat
collection Les lettres françaises
Larrons, le premier livre de François Esperet, objet non identifié, arrive comme un météorite encore fumant, peut-être d’une autre planète, d’un autre temps, d’un autre monde. Ouvrez-le avec moi et lisez les premiers vers du Chant 1 :
Dans Paris prostitué souvent le soir je les vois les princes dérisoires de la nuit les beaux étalons castrés qui raclent le sol de leurs sabots précieux
Quels coups d’archets ! Tout au long des quatre chants qui (…)

Si les symptômes persistent consultez un poète

1er mars 2013

Si les symptômes persistent consultez un poète

Poèmes politiques
Préface de Bernard Noël
"Le Grand monde
est tout petit
C’est même ce qui le définit."

Les poètes et la guerre d'Algérie

1er octobre 2012

Les poètes et la guerre d’Algérie

Cette anthologie réunit des poèmes écrits par des poètes français et algériens pendant la guerre d’Algérie. L’opposition des poètes aux guerres coloniales est une page méconnue de l’histoire littéraire. Or il y eut, dès les années cinquante, des poètes français pour dénoncer la violence de la colonisation et le recours à la torture, ou pour soutenir l’indépendance algérienne. Et, de l’autre côté de la Méditerranée, de grandes voix pour dire l’aspiration à la liberté, la douleur, l’espérance et aussi la (…)

<i>Le Baladin de Paris</i>

1er septembre 2012

Le Baladin de Paris

Paris est une ville magique que les poètes depuis des siècles n’ont cessé de parcourir et de chanter. Mais c’est une ville qui change constamment avec le temps. Charles Dobzynski a toujours vécu à Paris. La ville hante de diverses façons ses poèmes et ses proses. Le Baladin de Paris, c’est le chanteur ambulant qui sillonne la ville jusqu’en ses secrets, ses étrangetés, ses nouveautés qui surgissent à chaque pas : ici, les cybercafés, les portables, la ville en grève, les vélib’, les fantômes de la (…)

Femmes poètes du monde arabe

1er juin 2012

Femmes poètes du monde arabe

"Aveux
Une ville trop étroite
Elle ne me contient pas
Elle n’est pas bonne pour mon petit frère.
Dans une autre ville
dans un autre lit
j’étais une autre femme."
Anthologie établie par la poète syrienne Maram Al-Masri

101 poèmes pour les enfants

1er mars 2012

101 poèmes pour les enfants

« Je crois que les enfants peuvent aimer très jeunes
la poésie et c’est la raison pour laquelle j’ai travaillé
sur ce choix. On peut tout leur lire, même les poèmes
qui semblent difficiles. Ils les écoutent, les
engrangent, en comprennent des morceaux petit à
petit, apprennent de nouveaux mots, rient aussi. »
C’est sur ces mots que s’ouvre l’anthologie de Patricia Latour qui a réuni pour nous
101 poèmes pour les enfants.
En effet, pourquoi la poésie serait-elle réservée aux
grandes (…)

Poèmes de la révolution d'Ernesto Cardenal

1er janvier 2012

Poèmes de la révolution d’Ernesto Cardenal

"Ah ! Ce vol de nuit clandestin.
Au risque d’être abattus. Par une nuit tranquille.
Le ciel constellé, entièrement constellé. La Voie lactée
très lumineuse à travers la vitre épaisse du hublot,
masse blanchâtre et rutilante dans la nuit noire,
avec ses millions de processus d’évolutions et de révolutions.
[…]"

Oraison pour Marilyn Monroe d'Ernesto Cardenal

1er janvier 2012

Oraison pour Marilyn Monroe d’Ernesto Cardenal

"Songe à toutes ces belles qui ont existé :
à toutes ces beautés de Troie et d’Archaïe,
de Thèbes et de la Rome de Properce.
Beaucoup auront laissé passer l’amour
et puis sont mortes, disparues depuis des siècles.
Toi, la belle aujourd’hui des rues de Managua,
un jour, comme elles, tu seras d’un temps lointain
lorsque les pompes à essence seront des ruines romantiques."

L'amour la poésie la révolution Maïakovski/Rodtchenko

10 octobre 2011

L’amour la poésie la révolution Maïakovski/Rodtchenko

Adresses à Vladimir
Choix de poèmes
et traductions d’Henri Deluy
Pro eto (De ça), grand poème épique, est certainement le chef-d’œuvre de Maïakovski. Écrit lors d’une période de crise amoureuse (il rencontre à ce moment-là des déconvenues dans sa relation avec Lili Brik), mais aussi politique (avec la naissance de la NEP, c’est la question du devenir de la Révolution russe qui se pose), il fait surtout l’aveu d’une crise poétique profonde et magnifique. Ce poème est augmenté de trois autres longs poèmes, (…)

Poème
de l’instant

Emily Dickinson

If your Nerve, deny you –
Go above your Nerve –

Si ton Courage te fait défaut
Va au-delà de ton courage.

Emily Dickinson