Le Printemps des Paysages

Le Printemps des Poètes initie avec le Bureau des Paysages du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, un projet artistique intitulé « Le Printemps des Paysages ». Interrogeant la notion de paysage, ce projet est une invitation à faire dialoguer le souffle poétique, les paysages et l’approche de l’aménagement du territoire, pour inventer des clefs de lecture originales, en partage avec les habitants du territoire où se déroule la résidence de création.


Le Bureau des Paysages

Pour faire du paysage une composante opérationnelle des démarches d’aménagement de l’espace, le bureau des paysages du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire (MTES) soutient et valorise la compétence paysagiste, accompagne le développement de la maîtrise d’ouvrage en la matière et promeut le déploiement d’une palette d’outils de connaissance et de projet (atlas des paysages observatoires photographiques et plans de paysage) auprès des territoires.

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.