Le Bleu du ciel

La maison d’éditions Le bleu du ciel est né en 2000. Cinq ans se sont écoulés et les contours éditoriaux se dessinent nettement avec un catalogue de 34 titres, dont deux tiers concernent de jeunes auteurs ou des premiers livres. Cette recherche de nouvelles formes d’écriture dialogue aussi avec les autres formes d’expression, tels que les arts visuels, le son, le multimédia permettant de questionner leur inter-relation. Le texte entraîne souvent des aventures qu’il faut tenter à plusieurs. Deux nouvelles collections ont vu le jour : l’une est consacrée aux documents sonores inédits, composée de coffret audio (notamment une rencontre avec Hervé Guibert) ; l’autre est consacrée à la traduction de poésie américaine (1er titre paru : l’oeuvre complète de Jack Spicer).
L’aventure de la revue murale, l’affiche de poésie, qui a inauguré la création de la structure en 1991, fête en 2006 ses 15 ans d’existence avec 40 numéros uniques réalisés par des poètes et des artistes.

Editions de poésie
Poésie étrangère
Poésie contemporaine
Editions sonores
Livres d’artistes
Revue de poésie
En 1990, Didier Vergnaud fonde L’affiche revue murale de poésie, avec le choix d’un format abribus afin de restituer la création contemporaine dans l’espace public.
Conçu comme une revue, avec une publication de trois affiches par an, chaque numéro est réalisé par des poètes contemporains et / ou des artistes.

et collection l’affiche de poésie, revue murale

Type de livres
Broché, illustré par des artistes, CD ou Cdrom

Mode de diffusion
Auto-diffusé

Année de création : 2000

Nombre de parutions par an : 12

Tirage moyen : 800

Auteurs phares : Michel Deguy, Bernard Heidsieck

Accepte de recevoir des manuscrits

Editeur : Didier Vergnaud
Tél : 05 56 24 13 00
email : bleuduciel@wanadoo.fr

Contact

BP38

33230

Coutras

Parmi d'autre possibles de Brigitte Palaggi

1er février 2008

Parmi d’autre possibles de Brigitte Palaggi

Un livre de 100 photographies couvrant trente ans de travail noir et blanc présenté par les grands poètes d’aujourd’hui (Olivier Domerg, Jean-Marc Baillieu, Pierre Parlant, Véronique Vassiliou, Michael Foucat, Jean-Marc Pontier, Emanuelle Bayamack-Tam…)

Le grand cahier

1er janvier 2008

Le grand cahier

Michel Deguy est l’un des poètes et philosophes français les plus importants. Ce cahier comprend six parties et constitue un projet très original où se mêlent l’œuvre, la critique et les amitiés (Barthes, Derrida, Quignard, Pontévia, Des Forêts…). Il s’ouvre par une longue rhapsodie autobiographique. « Sous escorte » assemble un cortège de lectures, de textes critiques, pour des écrivains, des poètes et des philosophes. « Cours de vie » rassemble de nombreuses interventions inédites. « Etudes/lectures » se (…)

Une campagne

1er novembre 2007

Une campagne

Une Campagne fait partie d’un ensemble (en cours d’élaboration) consacré à la question du paysage en littérature. Cinq livres ont déjà été publiés : Le rideau de dentelle, Le ciel, seul, Treize jours à New York, voyage compris chez le même éditeur ; Restanques chez l’Atelier de l’Agneau et L’articulation du visible chez Le Mot et le Reste.
En cinquante-quatre pièces ou chapitres, l’auteur s’applique à saisir ce qui fait la substance d’un lieu. Ce qui le hante et le travaille, tout autant que le charme (…)

Huguette Champroux

1er novembre 2007

Huguette Champroux

“Il faut appeler les choses par leur nom quelquefois avec les mots qui manquent.”
Huguette Champroux, poète, productrice d’émissions radiophoniques pour France Culture, est décédée
en 2003.
Ce recueil est constitué d’ouvrages publiés de son vivant - dispersés, introuvables -, et de nombreux
inédits. Il redonne à cet auteur la place qui lui revient :
celle d’un très grand écrivain. Aux côtés de ses contemporains, Henri Deluy, Denis Roche,
Bernard Noël, Emmanuel Hocquard…
“Ainsi était Huguette, (…)

Aléas de Christophe Marchand-Kiss

1er octobre 2007

Aléas de Christophe Marchand-Kiss

Sans autre but que de travailler le vers dans la prose, ce livre est hanté par le rythme de la poésie,
avec des arguments qui sont en général tirés de la vie quotidienne ; et comme ils deviennent aléas,
on dira que ce sont des « circonstances exceptionnelles de la vie quotidienne ".
Christophe Marchand-Kiss a coordonné l’anthologie sur l’œuvre poétique d’Huguette Cahmaproux ; Il est actuellement pensionnaire de la villa Médicis à (…)

Parenchyme de Vincent Sabatier

1er octobre 2007

Parenchyme de Vincent Sabatier

Le fil conducteur de ce curieux livre croise l’œuvre de Colette (les 4 tomes de La Pleïade), un dictionnaire de chirurgie et une encyclopédie de gastronomie.
Le livre est conçu dans le même esprit que le précédent (Jacques Lacan, Jules Michelet, DANS CE LIVRE-LIT, éd. Le bleu du ciel, 2003) avec une volonté de retissage des matières. Tout est extrêmement lié ensemble, et ce, au travers d’une esthétique de la suture. L’auteur s’avance vers l’inconnu avec des choses connues, dans l’expérience de la (…)

marseille-postcards

1er décembre 2006

marseille-postcards

Liliane Giraudon, Jean-Jacques Viton
Marseille, une ville. Cette ville dont Walter Benjamin disait qu’
“il est plus dur d’en arracher une phrase que de tirer de Rome un livre”.
Une ville grandie dans les trafics portuaires, l’alternance des transits,
l’installation du cosmopolitisme. En même temps, il s’agit de deux écrivains qui rejouent*,
vingt ans plus tard, une partition épistolaire. L’ensemble se construit à partir d’un livre
perdu dans un bar de l’Estaque, une correspondance amoureuse, un (…)

Quatre morcellements ou l'affaire du volume restitué de David Lespiau

1er décembre 2006

Quatre morcellements ou l’affaire du volume restitué de David Lespiau

Où je vous ai reconnus quatre fois, Andrée, Ben, Bill, Iris, Jack, Marcel, Mrs Lindbergh,
Gertrude, William… En morceaux dans la réplication du mobile, de sa lecture face à face, du volume manipulé intimement en quelque sorte mais seulement en surface, d’une forme de leurre parallélépipède tourné entre les doigts collants, coupant, de tout ceci continûment la resucée
nette dans la même région, un ensemble se réconciliait cependant de retour au bloc, patiemment.
Et c’était l’affaire.
C’est le second (…)

<i>En tous lieux nulle part ici</i>

1er décembre 2006

En tous lieux nulle part ici

Publiée en cette année 2006, dans le prolongement de la huitième biennale
internationale des Poètes en Val-de-Marne, cette anthologie rassemble, en français,
des poèmes pour la plupart inédits, de toutes et de tous les poètes invités
entre le mercredi 16 et le dimanche 27 novembre 2005. Plus que la somme des livres
et des pages écrites de Kaboul à Berlin, de Moscou à Lima, de Téhéran à Paris,
cette anthologie s’inscrit comme un lieu de rencontre, contre l’oubli, contre l’adversité,
dans la proximité (…)

Le rapport signal-bruit

1er septembre 2006

Le rapport signal-bruit

Dans cet ensemble, on est passé de l’atelier au car-studio. Normal, écrire reste une affaire de bande-son, un trafic de bandeau sous le rapport d¹un signal-bruit.
Mais ce bruit reste quand même et toujours un essai On en parle entre nous sans aboutir.
Un chêne nous sert d’anomalie pour un dîner en plein air avec le scénariste Gros sel, l’essai de ses efforts Souvent on parle D’où cette manie chez nous du magazine nous racontant un monde aphone qu’on voudrait simple comme (…)

Poème
de l’instant

Georges Didi-Huberman

Survivance des lucioles

Les lucioles, il ne tient qu’à nous de ne pas les voir disparaître. Or, nous devons pour cela, assumer nous-mêmes la liberté du mouvement, le retrait qui ne soit pas repli, la force diagonale, la faculté de faire apparaître des parcelles d’humanité, le désir indestructible. Nous devons donc nous-mêmes - en retrait du règne et de la gloire, dans la brèche ouverte entre le passé et le futur - devenir des lucioles et reformer par là une communauté du désir, une communauté de lueurs émises, de danses malgré tout, de pensée à transmettre. Dire oui dans la nuit traversée de lueurs, et ne pas se contenter de décrire le non de la lumière qui nous aveugle.

Georges Didi-Huberman, Survivance des lucioles, Éditions de Minuit, 2009.