La vie en vers de Teresa Rita Lopes

Poèmes traduits du portugais par Catherine Dumas.

"La maison du poème
Les vers qui s’enfuient de notre mémoire
sont comme les chiens et les chats qui
parfois
s’enfuient de la maison
mais s’ils nous aiment ils finissent par
rentrer.
C’est pourquoi je vous laisse libres
et ne vous retiens même pas dans la maison du poème
quand vous venez à moi.
Mais si vous persistez
à me chercher
alors oui :
je vous offre
une petite chaise basse je vous mets sur la table
du pain et du fromage
et si vous voulez du vin et du café
et je vous dis que vous avez une feuille blanche
et un cœur à vos ordres."

Née à Faro en 1937, ayant vécu longtemps à Paris, Teresa Rita Lopes est professeur à l’Université nouvelle de Lisbonne.
Poète et dramaturge, elle se consacre depuis trente ans à l’étude de l’œuvre de Fernando Pessoa.

Paru le 1er novembre 2006

Éditeur : La Différence

Genre de la parution : Version bilingue

Poème
de l’instant

Lionel Ray

Les framboisiers

Il se pourrait aussi que le printemps
n’en finisse pas de nous promettre un air
d’avant l’oubli ces fleurs heureuses
ces nuages qui nous ressemblent

Lionel Ray, « Les framboisiers », apulée, Éditions Zulma, 2021.