La rive s’éloigne…

d’Éliane Vernay

La rive s'éloigne…

La nuit bouge un peu
elle tient chaud.

Peu à peu l’écart s’amenuise,
raccourcit les pas, confond les heures —

et les arbres s’inclinent.
Un accord se prépare

Paru le 2 décembre 2019

Éditeur : La tête à l’envers

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

« Fabulation »

« Cela » : humus formé par l’effritement et l’évaporation de nos rêves – diurnes autant que nocturnes ¬–, et que viennent féconder les songes ainsi qu’une abeille féconde les fleurs où elle butine. Les songes, montés (ou descendus ?) des confins du visible.

Sylvie Germain, « Fabulation », Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.