La promenade des éloignés et Les balles populaires, de Frédéric Pradal et Gorky

La promenade des éloignés et Les balles populaires, de Frédéric Pradal et Gorky

Extrait de la préface :
"La promenade des éloignés", c’est la voix d’un étranger venu de là-bas et qui jongle merveilleusement avec les mots entre rire et larmes, c’est suivre pas à pas le parcours d’un sans-papier dans une histoire aussi singulière qu’universelle, aussi naïve que réaliste.
Après "Les balles populaires" et avec le même bonheur, Frédéric Pradal réussit l’alchimie précieuse d’une écriture et d’un personnage, d’un récit et d’une interprétation, de l’actualité et de l’histoire du monde.

Paru le 1er mars 2013

Éditeur : Corps puce

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

« Fabulation »

« Cela » : cet inconnu sis au plus intime de soi comme une abeille lovée dans l’ombre pourpre des pétales d’une rose tout en plis et replis pour s’y nourrir de son odeur, de ses sucs, de sa chair, de sa tiédeur. De ses secrets.

Sylvie Germain, « Fabulation », Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.