La poésie à outrance – À propos de la poésie élémentaire de Julien Blaine

Auteur : Julien Blaine

La poésie à outrance – À propos de la poésie élémentaire de Julien Blaine

Les 37 textes, pour certains inédits, et les 25 auteurs de La Poésie à outrance s’arrêtent sur la poésie polymorphe de Julien Blaine. L’ensemble qu’ils composent propose des clés biographiques, thématiques, notionnelles et conceptuelles qui examinent et mettent en perspective les procédés poétiques que le poète affectionne. Il signale aussi à quel point sa poésie suscite et fait avancer la réflexion sur la poésie contemporaine. Julien Blaine, poète prolifique, traverse la seconde moitié du XXème siècle, aux avant-postes de la poésie expérimentale. Il n’a de cesse de renouveler le programme des avant-gardes historiques sans se soumettre à aucune école. On le retrouve plutôt à l’origine de poésies singulières et marquantes : poésie élémentaire, mail art, performance, écriture originelle… Sa bibliographie abondante, quelque quarante ouvrages, une centaine de livres d’artiste… constitue en ellemême un dépassement du livre comme résidu et marchandise, aussi bien qu’une critique esthétique et politique du signe, de la langue et de l’écriture. Quant aux innombrables actions poétiques auxquelles il s’adonne, elles s’inaugurent avec Éléphant Reps 306 (1962), s’achèvent en 2004 (bye bye la perf., 2004), pour se métamorphoser en déclar’actions et autres Installation Humaine Anonyme Laissée Là par Inadvertance. Il se trouve être simultanément, dès les années 1960, au centre d’une activité éditoriale internationale qui sert tout à la fois de pivot et de pilier, de laboratoire et de chambre d’écho, pour toutes les revendications culturelles et artistiques mineures : à travers des revues poétiques (Les Carnets de l’Octéor, Approches, Robho, Doc(k)s, Invece… entre autres), mais également militantes, populaires et de résistance (Géranonymo, Pirates, Vivlalib…), pour son compte, comme pour celui d’autres éditeurs et au bénéfice de nombre de ses pairs. Il est aujourd’hui encore l’auteur de nombreux ouvrages, d’expositions diverses et autres interventions poétiques… qui nourrissent la scène poétique d’avant-garde et alimentent le fonds Julien Blaine, déposé à l’Imec.

Paru le 1er septembre 2014

Éditeur : Les presses du réel

Genre de la parution : Essai

Poème
de l’instant

Emmanuel Moses

Il était une demi-fois

Donnez-moi un mot
J’en ferai deux, j’en ferai trois
Et puis cent, et puis mille
Et quand je ne pourrai plus compter
Je repartirai en arrière
Jusqu’au tout premier
Qui sera le dernier.

Il était une demi-fois, Emmanuel Moses, illustré par Maurice Miette, Éditions Lanskine, 2019, p.32.