La mémoire et l’Archet

Auteur : Annie Salager

La mémoire et l'Archet

Le poème anonyme
Un poète n’est rien, a choisi / de n’être rien, d’être rien / a choisi les commencements / de mondes qu’il veut inventer / dans l’exil avec vous

(extraits)

Les liens
Cette nuit dans mon rêve
était-ce un cri d’alerte
ces forêts humaines habitées de
chaleur et d’invisibles incendies
qui brutalement les enflammaient ?
On aurait dit qu’elles cherchaient
en elles un chant nu qui les dise,
ces forêts de vies pressées
minuscules vies dès l’enfance oubliées
vies animales par
le grand récit mythique captées
les forêts de vies solitaires

Paru le 1er février 2014

Éditeur : La rumeur libre

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Jean-Louis Rambour

33 poèmes en forme de nouvelles (ou l’inverse)

Il arrive fréquemment que les hommes aient peur des chevaux. Certains jouent les indifférents, d’autres ne cachent pas leur inquiétude. Pégase, le cheval divin, avait des ailes d’ange à faire peur. Incitatus avait une écurie de marbre, une mangeoire en ivoire, à faire peur. Sur la tombe de son cheval, Alexandre fonda la ville de Bucéphalie et provoqua peur et questionnement. Mais là, là, dans ce champ jaune, il s’agit de retourner les terres les plus empierrées, car tout le monde ne possède pas encore son Massey Ferguson. Auquel on ne prête ni ailes ni ombres.

Jean-Louis Rambour, 33 poèmes en forme de nouvelles (ou l’inverse), Cahiers du Loup bleu, Les Lieux-Dits, 2020.