La main noire d’Antigone de Xavier Maurel

La main noire d'Antigone de Xavier Maurel

- « Appelons théâtre la production de tout sens, appelons poème le théâtre d’écrire, appelons écrire le théâtre de tout poème. »
« Qui prononce ? »
"Qui prononce l’invention du poème, l’invention du psaume, l’invention de la prière ?
Qui ? Où es-tu ? Parle !
Comment sortir, sans cesse maniant une étoffe, tel est le pas-à-pas d’une conscience brisée à l’oubli, au ruissellement. Ici, une vie ordinairement déborde et relance sa donne.

Paru le 1er février 2004

Éditeur : L’Act Mem

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Anna de Noailles

La vie profonde

Être dans la nature ainsi qu’un arbre humain,
Étendre ses désirs comme un profond feuillage,
Et sentir, par la nuit paisible et par l’orage,
La sève universelle affluer dans ses mains !

Vivre, avoir les rayons du soleil sur la face,
Boire le sel ardent des embruns et des pleurs,
Et goûter chaudement la joie et la douleur
Qui font une buée humaine dans l’espace !

Anna de Noailles, 1876 - 1933, « La vie profonde », Le Cœur innombrable, 1901.