La chanson de geste

Auteur : Pablo Neruda

La chanson de geste

Chanson de geste

Ce grand poème de Neruda était resté jusqu’à aujourd’hui inédit en français. C’est notamment lors d’une traversée d’Amérique en Europe à bord du paquebot Louis Lumière, au printemps 1960, que Pablo Neruda l’a composé. La Chanson de geste porte bien son titre, car il s’agit là d’une épopée :
celle du combat pour la liberté en Amérique latine, et, plus particulièrement, dans les Caraïbes. Ce poème est un salut à la Révolution cubaine qui vient d’avoir lieu (en 1959), mais aussi aux luttes démocratiques au Venezuela, au Nicaragua… et une protestation contre la situation de Puerto Rico qu’il nomme
« port misère ». On retrouve dans ce livre, le ton, la forme, le souffle du Chant général dont il semble être le prolongement.

Traduit de l’espagnol (Chili) par Pablo Urquiza.
En co-édition avec Abra Pampa éditions.

Illustration de couverture : Poète : mettre en lumière l’itinéraire des étoiles d’aujourd’hui, Francisco Rivero, Montmartre, décembre 2015.

Paru le 1er mars 2016

Éditeur : Le Temps des cerises

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.