La chanson de geste

Auteur : Pablo Neruda

La chanson de geste

Chanson de geste

Ce grand poème de Neruda était resté jusqu’à aujourd’hui inédit en français. C’est notamment lors d’une traversée d’Amérique en Europe à bord du paquebot Louis Lumière, au printemps 1960, que Pablo Neruda l’a composé. La Chanson de geste porte bien son titre, car il s’agit là d’une épopée :
celle du combat pour la liberté en Amérique latine, et, plus particulièrement, dans les Caraïbes. Ce poème est un salut à la Révolution cubaine qui vient d’avoir lieu (en 1959), mais aussi aux luttes démocratiques au Venezuela, au Nicaragua… et une protestation contre la situation de Puerto Rico qu’il nomme
« port misère ». On retrouve dans ce livre, le ton, la forme, le souffle du Chant général dont il semble être le prolongement.

Traduit de l’espagnol (Chili) par Pablo Urquiza.
En co-édition avec Abra Pampa éditions.

Illustration de couverture : Poète : mettre en lumière l’itinéraire des étoiles d’aujourd’hui, Francisco Rivero, Montmartre, décembre 2015.

Paru le 1er mars 2016

Éditeur : Le Temps des cerises

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Leconte de Lisle

Midi

Homme, si, le cœur plein de joie ou d’amertume,
Tu passais vers midi dans les champs radieux,
Fuis ! la Nature est vide et le Soleil consume :
Rien n’est vivant ici, rien n’est triste ou joyeux.

Mais si, désabusé des larmes et du rire,
Altéré de l’oubli de ce monde agité,
Tu veux, ne sachant plus pardonner ou maudire,
Goûter une suprême et morne volupté,

Viens ! Le Soleil te parle en paroles sublimes ;
Dans sa flamme implacable absorbe-toi sans fin ;
Et retourne à pas lents vers les cités infimes,
Le cœur trempé sept fois dans le Néant divin.

Leconte de Lisle, 1818-1894, « Midi », Poésies antiques, 1852.