La Bibliothèque parlante

Souvent associée à une ambiance feutrée et silencieuse, la Bibliothèque est pourtant habitée par les voix des œuvres qu’elle abrite. « Faire parler » la Bibliothèque, c’est laisser, le temps d’un week-end, le murmure immémorial qui hante les lieux devenir clameur. Pendant deux jours, La Bibliothèque parlante propose un parcours dans les collections de la BnF et dans ses espaces, pour écouter des paroles ancrées dans le présent ou venues du passé, mais toujours vivantes et vibrantes

Poème
de l’instant

Claude Michel Cluny

Odes Profanes

Tout déjà était en toi
même l’âpre saveur des paroles des morts
Avec sur ta bouche close
leur goût d’indicible sel.
Mais empare-toi de l’absence et ose
Va avance aveugle et seul
Toute flèche aime sa cible.
L’enfance le sait qui, libre
(habiter Nulle Part est le plus sûr)
déchire sans innocence
son invisible futur.

Claude Michel Cluny, Odes Profanes, Éditions de la Différence, 1989.