L’infini Désir de l’ombre d’Elodia Turki

L'infini Désir de l'ombre d'Elodia Turki

"Combien d’ombres sur l’ivresse
Illusions de velours - les jeux sont fermés -
Vite inventer le songe
Le septième chemin de joie et de feu"

L’œuvre d’Elodia Turki est un inlassable chant d’amour aérien, dont certaines pièces n’auraient sans doute pas été reniées par Hâfez, le grand maître de la poésie persane, lui-même. Langage épuré, image sensuelle et soigneusement ciselée, vocabulaire précis ; chez Elodia Turki, l’amour côtoie le doute, la solitude, l’attente, l’absence et le questionnement de soi. Elodia Turki a co-dirigé les éditions Librairie-Galerie Racine : De pierre et d’eau (CDP), Le Charme d’Élie (Souffles, 1993, Grand Prix de la nouvelle des écrivains méditerrannéens), Possibilité antérieure (le Pont sous l’Eau, 1994), Élodie et Benjamin, roman (SGDL), Le Plus Beau Village du monde avec Pierrick de Chermont (Librairie-Galerie Racine), Intervalle du visage (éditions Teichtner, Québec, 1997), Al Ghazal (Librairie-Galerie Racine, 1997), L’Elle du doute (Librairie-Galerie Racine, 2000), Ily Olum (Librairie-Galerie Racine, 2003), La Chiqueta (Librairie- Galerie Racine, 2004), Que passe une fraîcheur (avec Jean-Marc Riquier), Poème à deux voix (Librairie-Galerie Racine), Ainsi soit Ellil ou les champs du paradis avec Jean-Marc Riquier (idem).

Paru le 1er mai 2017

Éditeur : Librairie Galerie Racine

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Emmanuel Moses

Il était une demi-fois

Donnez-moi un mot
J’en ferai deux, j’en ferai trois
Et puis cent, et puis mille
Et quand je ne pourrai plus compter
Je repartirai en arrière
Jusqu’au tout premier
Qui sera le dernier.

Il était une demi-fois, Emmanuel Moses, illustré par Maurice Miette, Éditions Lanskine, 2019, p.32.