L’homme nu de Eqrem Basha

L'homme nu de Eqrem Basha

Le poète, nouvelliste et romancier albanais Eqrem Basha est né en 1947, dans la province de Dibra (Macédoine), et fait ses études à Prishtina, où il réside. Il est le cofondateur de la maison d’édition Dukagjin, à Pejë, et a exercé, durant un temps, la profession de journaliste. Il a publié, à ce jour, dix recueils de poésie, quatre volumes de nouvelles et quatre romans, dont l’un, L’Alpiniste, a été traduit en anglais. Il a écrit, également, pour le cinéma et la télévision, et commis des études sur l’art. Il a traduit plusieurs auteurs français du théâtre de l’absurde, ainsi que Lévy-Strauss et le poète italien Ungaretti. Il a lui-même été traduit dans divers pays d’Europe et d’Asie, et une sélection de ses nouvelles a paru chez Fayard en 1999. Eqrem Basha est membre de l’Académie des Sciences et des Arts du Kosovo.

FIÈVRE

de froid
de fatigue
d’espoir
de volonté

je tremble
chaque matin

à l’instant de prendre
le chemin du monde

Ce poète gentleman nous promène, sous le signe de ses racines balkaniques et de son éducation européenne, à travers cette terre des hommes, tournant sa poésie en réponse à tout ce qui nous pervertit, nous dénature, ou veut nous rabaisser, nous avilir. Il réduit, en somme, le langage, et le fait servir, en ses nonchalantes fluidités, à une hygiène des esprits et des cœurs, qui les rétablit dans leur droit et dignité.
Alexandre Zotos

Paru le 1er mars 2017

Éditeur : Voix d’encre

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Le Poids vivant de la parole

On peut écrire, et l’on écrit ;
On peut se taire, et l’on se tait.
Mais pour savoir que le silence
Est la grande et unique clef,
Il faut percer tous les symboles,
Dévorer les images,
Écouter pour ne pas entendre,
Subir jusqu’à la mort
Comme un écrasement
Le poids vivant de la parole.

Armel Guerne, 1911-1980, Le Poids vivant de la parole, Éditions Solaire, 1983.