L’extrême-occidentale de Gherasim Luca

L'extrême-occidentale de Gherasim Luca

"Si à l’opposé du mutisme, le silence est le prolongement convulsif de la parole, pour le mouvement, c’est la fixité et l’absence de geste qui remplissent les beaux rôles du mâle et de la femelle nocturnes dans le couple antinomique."

Paru le 1er avril 2013

Éditeur : José Corti

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.