L’enfance en bas des marches de Bernard Bourel

L'enfance en bas des marches de Bernard Bourel

Prix Simone de Carfort de la Fondation de France

Même avec l’âge une vie continue de mesurer le don qu’elle a reçu de l’enfance, celui de l’amour. ce serait le renier, ce serait en raturer le sens que de croire que la mort, seule, nous attend en bas des merches et qu’elle aura le dernier mot.

Extrait de la préface de Pierre Dhainaut

Paru le 1er mars 2016

Éditeur : Henry

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Novalis

Lettre à Caroline Schlegel

La poésie, avec des forces vivantes, avec des gens, et de toute façon, me donne de plus en plus de plaisir. On doit construire autour de soi un monde poétique et vivre dans la poésie.

Novalis, 1772-1801, Lettre à Caroline Schlegel / Freiberg, 20 janvier 1799.