L’eau vive

L'eau vive

L’Oubli vertu de ma mémoire
J’attends les Aigles de Midi
Les sonorités clarifiées
A toutes les lueurs du large
Quand monte l’eau des solitudes
Quand des jardins s’ensevelissent
Pour exalter le sens du monde.

Paru le 1er février 2014

Éditeur : Editions H. des Abbayes

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Tchernobyl, récits

J’ai ramassé, dans les environs du réacteur, une pierre que j’ai longtemps eue posée sur la bibliothèque, je la regardais, parfois aussi je la prenais dans mes mains. Un ami qui passait chez moi et a appris d’où elle venait l’a jetée par la fenêtre.

Ingrid Storholmen, Tchernobyl, récits,Traduit du norvégien par Aude Pasquier, Éditions LansKine, 2019.