L’aubier des jours de Christian Poirier

L'aubier des jours de Christian Poirier

- Asservi à la seule Beauté, que le Poème transcende la Beauté et que le Poète s’oublie pour servir, mercenaire, la seule Poésie -

Extrait de "Encré d’aube".

Paru le 1er septembre 2015

Éditeur : Le Taillis pré

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Singularités

Je ne vous laisserai rien

les meubles je les emporterai
les livres les plantes vertes les bibelots
je les emporterai
la poussière les poignées des portes
les tableaux les clous qui soutenaient les tableaux
le courrier non ouvert
tout cela je l’emporterai

à mon départ les poches gonflées des mille riens de
mon existence
accueilleront encore les âmes perdues
que j’avais abritées dans mon appartement

Carino Bucciarelli, Singularités, L’herbe qui tremble, 2020.