L’Opéra de la lune

Auteur : Jacques Prévert

Album illustré par Jacqueline Duhême. Elle est une pionnière de l’illustration des livres pour enfants et on lui doit d’avoir amené les grands poètes de notre temps à la littérature pour la jeunesse. Avec Jacques Prévert, elle a noué une amitié chaleureuse, solide, exigeante qui a duré jusqu’à la disparition du poète.

Extraits
« On l’appelait Michel Morin, le Petit garçon de la lune, parce que,
lorsqu’il y avait la lune, il était content. »
« - Et qu’est-ce que tu as vu encore ?
L’Opéra.
- L’Opéra de Paris ?
Bien sûr que non, en voilà une question !
- Quel Opéra alors ?
L’Opéra de la Lune naturellement.
- Comment est-il ?
Presque jamais pareil ça change tout le temps et même quand c’est
pareil c’est encore plus beau qu’avant. »

• La réédition en album (une précédente édition avait paru en 1996 dans
la collection Folio Benjamin) d’un ouvrage magique, fruit d’une collaboration légendaire entre le grand poète et Jacqueline Duhême.
Pour faire rêver tout ceux qui ne sont pas, selon les mots de Prévert « tout de suite devenus trop grands ».
• Parution liée à l’opération « Printemps des poètes ».
Gallimard Jeunesse
Âge de lecture
À partir de 5 ans

Paru le 1er février 2005

Éditeur : Gallimard jeunesse

Genre de la parution : Jeunesse

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.