L’Iris marchait de son odeur…

Auteur : Alain Borne

L'Iris marchait de son odeur…

Fac-similés de manuscrits de l’auteur

Après les trois anthologies de poèmes inédits du poète publiées chez Voix d’encre, voici un nouvel opus composé de divers textes en vers comme en prose : "L’iris marchait de son odeur…", une longue suite poétique inconnue jusqu’à ce jour, suivie de poèmes récemment retrouvés, d’un autoportrait de l’auteur, de son "art poétique"
extrait de deux conférences ainsi que de lettres sur Dieu et le mariage…
(Édition de proses et poèmes inédits a été établie par Alain Blanc)

Paru le 1er mars 2014

Éditeur : Voix d’encre

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Juneau

Si j’avais été là
À regarder le glacier
Et à me demander pourquoi il recule
Au lieu d’avancer,
Je serais sûrement allé
Au petit café sur le quai
J’aurais déjeuné de flétan frais.
Je me serais trouvé
Là où je devais être,
Dans ma tête, à pencher en eau profonde.

N. Scott Momaday, « Juneau », apulée, Éditions Zulma, 2021.