L’Immaculée déception (aphorismes)

L'Immaculée déception (aphorismes)

de Pierre Peuchmaurd

Collection APHORIS (premier ouvrage de cette collection réservée aux textes qui insistent sur la réflexion et la pensée hors actualité)
Entre Cioran et images surréalistes, ironie et jeux de mots, avec des touches autobiographiques et un amour pudique à l’égard des animaux et de la nature.

Expurger sa peine.

J’ai perdu la trace de l’avenir.

Madeleine porte des lilas.
Pourquoi dit-on embrasser quand il faudrait dire emboucher ?

On ne fait bien que ce qu’on fait vite. Lentement, le temps a fait bouger le socle des raisons.

Pourquoi ma poésie est-elle un bestiaire ?
Parce que nous vivons le temps des bêtisiers et de l’équarrissage pour tous.
L’homme est un animal qui roule sur les autres.

Paru le 1er décembre 2002

Éditeur : Atelier de l’agneau

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

If

If you can dream - and not make dreams your master ;
If you can think - and not make thoughts your aim ;
If you can meet with Triumph and Disaster
And treat those two impostors just the same ;

Et si tu peux rêver sans n’être qu’un rêveur
Et que tu peux penser sans n’être qu’un penseur,
Si Triomphe et Désastre croisent ton chemin
Et que face à ces pièges tu sais rester serein ; …

Rudyard Kipling, extrait de If