L’Autre est un Je

Claude Albarède

L’Autre est un Je
autre que moi
qui n’ai de jeu
que dans l’émoi

Qui ne m’émeus
qu’à travers d’autres
instants dont me
gratifie l’Autre

Ainsi pour moi
l’Autre m’habite
tel que mon moi
en lui s’édite

Pour publier
nos deux répliques
moi-lui-liés
qu’un Je complique

Car l’Autre en Je
plein d’équivoques
Rimbaud rageu-
- sement l’évoque

Et libre en soi
le revendique
de moi à toi
il fait la nique

Aux égoteux
qui n’ont qu’eux-mêmes
pour lire entre eux
leurs siens poèmes.

Poème
de l’instant

Gardez-les pour l’amour

Gardez-les pour l’amour
ces poèmes ces murmures
ils sont faim souveraine
contre l’usure du monde et des mots
ils sont l’humus des mémoires et des gestes
et le brûlé des choses

Jean Royer, 1938-2019.