L’Amandier

Contact

56 bd Davout

75020

Paris

Mains tenues

1er juin 2013

Mains tenues

Mains tenues rassemble des poèmes dédicacés et adressés ; le recueil se nourrit de cette adresse qui interpelle le réel, le langage et nous-mêmes. L’écriture d’Alexis Pelletier y fait entendre une voix originale, qui joue avec les frontières poreuses entre les arts et entre les parts de nous-mêmes quand pensée et sentir sont indissociables : Je vis avec les mots/Ou plus exactement chacun d’eux /souvent me paraît une part de/ mon corps
C’est à travers la chair de la sensation, dans l’émotion artistique (…)

Le lendemain d'hier de Nazand BEGIKHANI

1er juin 2013

Le lendemain d’hier de Nazand BEGIKHANI

Si Nazand Begikhani place en tête de son recueil le titre « Le lendemain d’hier », c’est pour montrer que tout, dans son destin et celui de son peuple, les Kurdes, ramène vers un « hier », source de malheur, qui met à mal les élans et les aspirations dont vit généralement la poésie. Ici, l’« hier » est loin d’ouvrir à des lendemains qui chantent ; il chante plutôt la peur lucide d’atteindre à un lendemain qu’il faudrait certes atteindre mais qui se résorbe comme une peau de chagrin à mesure qu’on s’en (…)

Glossolalies d'Albertine Benedetto

1er juin 2013

Glossolalies d’Albertine Benedetto

Albertine Benedetto questionne les mots. Les met et nous met, à travers eux, à la question au sens originel de l’expression avec ce qu’elle révèle en nous de souffrance et de cruauté – nous abritons nos crocs sous l’arche du sourire. Elle les fouille et fouille dans un même mouvement l’intime de la chair, sa douleur et sa douceur. La bouche en travail dit la soif de parole – cette fringale/ de mots cette manie de l’ouvrir toi –, mais aussi celle du silence. Elle tente d’approcher l’intraduisible – mots (…)

L'inachevé de soi

1er mars 2013

L’inachevé de soi

Peintures Pierre DUBRUNQUEZ
Comme l’écrit Roger Munier : « l’homme n’est pas sûr de connaître le monde, de le voir, de l’entendre. Sinon il n’y aurait pas de peinture, de poésie, de musique. » En témoignent Claude Ber, écrivain, et Pierre Dubrunquez, peintre, qui nous invitent sur la scène de leur théâtre intime.
Le troisième livre de notre récente collection relève pour nous d’un état de latence qui est le propre de l’art. On ne sait pas très bien ce qui va se passer, quel titre donner à l’ouvrage, (…)

Et voici la chanson

1er novembre 2012

Et voici la chanson

Coll. Accents graves/Accents aigus.
Extrait à télécharger ci-dessous.

Oiseaux-sables de Dominique Tissot

1er novembre 2012

Oiseaux-sables de Dominique Tissot

C’est là le premier recueil de Dominique Tissot, qui a déjà publié dans de nombreuses revues (Petite, Rehauts, Friches, Décharge…), un livre augural qui nous convie à l’errance à l’orée du corps, entre mer et terre, entre rêve et réalité dans une langue à la fois précise et inventive, pliant aux méandres, rebonds et cassures de l’intériorité comme de la sensation. C’est dans un univers limite comme les rives de la mer, que nous entraîne ce texte lui même sur la lisière. Entre dehors et dedans, entre fusion avec (…)

Sur les lèvres rouges des saisons (haïku, tanka et haïbun)

1er novembre 2012

Sur les lèvres rouges des saisons (haïku, tanka et haïbun)

Ce recueil qui mêle les trois formes poétiques japonaises – le haïku, le tanka et le haïbun – trace le parcours d’une femme poète à travers les saisons, l’écriture, le souvenir. Dans le cadre du Printemps des poètes 2010 – dont le thème était « Couleur femme », Lydia Padellec crée le spectacle Sur les lèvres rouges des Saisons, un spectacle accompagné de musiciens. Les textes ici réunis en suivent la chronologie : de la solitude laborieuse de l’automne et du silence bienveillant de l’hiver, à (…)

Des jours au-dessus du rêve d'Eva Strittmatter

1er juin 2012

Des jours au-dessus du rêve d’Eva Strittmatter

Choix de poèmes établi et traduit par Fernand Cambon
"A nouveau septembre
Couleur d’icône : ciel bleu
Et rouge pomme dans l’arbre vert.
Devant figure d’icône : un cheval blanc.
Qui broute et vit. N’a de bride
Ni paladin à supporter.
Aucune guerre pour Dieu ne le force à parader.
Jour de septembre, ferré d’or.
Et comme peint sur du vieux bois."

Quand l'amandier refleurira, anthologie de poètes algériens contemporains de langue française

1er mai 2012

Quand l’amandier refleurira, anthologie de poètes algériens contemporains de langue française

Anthologie établie par Samira Negrouche
Comme l’écrit la poète Samira Négrouche dans sa préface, cette anthologie de poésie algérienne d’expression française porte en elle « la double singularité du clandestin, celle du poète et celle de la langue qui reste malgré tout étrangère ». « Greffée, aimée ou imposée » ou encore « butin de guerre » selon l’expression de Kateb Yacine, elle porte aujourd’hui en elle « une généalogie algérienne ouverte et libérée ». « Une nouvelle génération est bien née loin des complexes (…)

L'eau tremblante des saisons de Joëlle Gardes (TAMINE)

1er mai 2012

L’eau tremblante des saisons de Joëlle Gardes (TAMINE)

L’eau tremblante des saisons dit la fugacité et le caractère insaisissable du temps, son jeu de reflets semblable à celui qui organise ce recueil, où les saisons de la vie font écho à celles du monde. Entre irréversibilité implacable de l’existence et cycle des saisons, paysage extérieur et paysage intérieur, s’opposent la sérénité de la nature toujours renaissante et le drame de la maladie et de la mort sur fond de paysage méditerranéen, unique interlocuteur impassible de cette méditation, dont la beauté (…)

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.