Kenneth Rexroth Les poèmes d’amour de Marichiko

Kenneth Rexroth Les poèmes d'amour de Marichiko

Kenneth Rexroth
Les poèmes d’amour de Marichiko
traduit de l’anglais (États-Unis) par Joël Cornuault
avec des mangas de Hokusai
ERES / PO&PSY princeps 2016

Les poèmes d’amour de Marichiko sont-ils, comme le prétend Rexroth, la traduction en anglais de pièces écrites par une jeune japonaise de sa connaissance ? Qui est, finalement, Marichiko ? Et son amant, appartient-il au monde physique ? Est-il un bien-aimé sacralisé ? Le Bouddha universel ?
Que le lecteur curieux ne soit pas un lecteur pressé, qu’il se laisse transporter par ce récit d’un amour sublime dont la beauté formelle tient à un langage qui marie concision, retenue et crudité, nourries à n’en pas douter par l’expérience d’une longue méditation. La clé de cette création des plus énigmatiques de Rexroth lui sera remise à la fin par son traducteur bienveillant.

Kenneth Rexroth (1905-1982), essayiste, poète et traducteur, fut l’un des premiers, dès les années 1930, à acclimater la poésie classique d’Extrême-Orient aux États-Unis. Ses intérêts multiples et variés pour la littérature et les arts, sous-tendus par une culture universelle anti-académique et libertaire, lui ont valu d’être considéré comme le "père" de la Renaissance de San Francisco, ce mouvement des années 1940-1950 qui accueillit les beats Kerouac et Ginsberg sur la côte ouest.

Paru le 1er septembre 2016

Éditeur : PO&PSY

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.