José Corti

Contact

11, rue de Medicis

75006

Paris

Poèmes d'E. E Cummings

1er juin 2002

Poèmes d’E. E Cummings

d’E. E Cummings, traduction de Robert Davreu

Hourvari dans la lettre de Caroline Sagot Duvauroux

1er juin 2002

Hourvari dans la lettre de Caroline Sagot Duvauroux

http://www.jose-corti.fr/titresfrancais/hourvari.html

À portée de voix

1er juin 2002

À portée de voix

de Pierre Chappuis
http://www.jose-corti.fr/titresfrancais/a-portee-voix.html
http://www.jose-corti.fr/auteursfrancais/chappuis.html

Harmonium de Wallace Stevens

1er juin 2002

Harmonium de Wallace Stevens

http://www.jose-corti.fr/auteursetrangers/stevens.html
http://www.jose-corti.fr/titresetrangers/harmonium.html

Le Poète perplexe

1er mars 2002

Le Poète perplexe

http://www.jose-corti.fr/titresenlisant/poete-perplexe-maulpoix.html

Les Yeux, L’Envahissement des Yeux

1er mars 2002

Les Yeux, L’Envahissement des Yeux

http://www.jose-corti.fr/titresfrancais/yeux-parant.html
http://www.jose-corti.fr/auteursfrancais/parant.html

L'amour du nom

1er janvier 1997

L’amour du nom

essai sur le lyrisme et la lyrique amoureuse.
Traversant tout le champ de la poésie, le livre de Martine Broda est d’abord un essai, et non une encyclopédie ou un ouvrage érudit. Même si le corpus concerné est immense, elle a préféré analyser à fond une dizaine d’exemples d’auteurs de toutes époques, français et étrangers. Dans un ordre à la fois logique et chronologique, le livre alterne les chapitres consacrés à des auteurs et ceux qui sont purement théoriques. Martine Broda tente de déconstruire la (…)

Poème
de l’instant

Jean Paul Guibbert

La Chair du monde

LE POÈME EST UN TISSU DE BRUMES
à l’envers du renoncement.
Nous nous éloignons, puis la forme
nous rejoint ou s’efforce de nous reprendre.
Alors nous savons
que nous ne sommes pas abandonnés
et que le temps égale si peu la durée
qu’il en sera ainsi
jusqu’au dernier jardin possible.

Un arbre nu dans la lumière,
un champ ouvert,
nous prient de demeurer
pour ce qui venant de plus loin que l’aube
depuis l’aube vient au-devant de nous.

Jean Paul Guibbert, La Chair du monde, Éditions Phébus, 2005.