Jeanne Benameur

Née en 1952 en Algérie d’un père tunisien et d’une mère italienne, Jeanne Benameur arrive en France, avec sa famille, à l’âge de cinq ans. Elle devient professeure de lettres et l’écriture s’impose à elle comme une force émancipatrice et revendicatrice, à la fois intime et partagée. Romancière elle est aussi poète et a publié ses derniers recueils chez Bruno Doucey.
Photo : ©Setka Film

Bibliographie

Poésie

  • L’exil n’a pas d’ombre, Éditions Bruno Doucey, 2019. (Prix coup de cœur Vénus Khoury-Ghata)
  • De bronze et de souffle, nos cœurs, avec des gravures de Rémi Polack, Éditions Bruno Doucey, 2014.
  • Il y a un fleuve, Éditions Bruno Doucey, 2013.
  • Notre nom est une île, Éditions Bruno Doucey, 2011.
  • Naissance de l’oubli, Éditions Guy Chambelland, 1989.

    Ses romans

  • Les Insurrections singulières, Éditions Actes Sud, 2011 .
  • Laver les ombres, Éditions Actes Sud, 2008.
  • Les Demeurées, Éditions Actes Sud, 2000.