Jean Ristat

Jean Ristat naît le 1er juin 1943 à Argent-sur-Sauldre dans le département du Cher.

Il publie son premier roman intitulé Le Lit de Nicolas Boileau et de Jules Verne aux éditions Plon en 1965. Celui-ci sera réédité par Gallimard en 1974 avec une postface de Louis Aragon.

En 1971, il reçoit le Prix Fénéon pour Du coup d’État en littérature suivi d’exemples tirés de la Bible et des Auteurs anciens publié aux éditions Gallimard.

En 1974, Jean fonde la revue et la collection Digraphe, dont le titre a été proposé par Jacques Derrida. Il y publie alors de jeunes auteurs tels que Danièle Sallenave ou Philippe de La Genardière par exemple, mais également des textes de Francis Ponge et Jacques Derrida, notamment un long texte intitulé « Le Parergon », dans les numéros 2 et 3, qui constituera une partie d’un essai publié quelques années plus tard, en 1978, chez Flammarion, La Vérité en peinture.

Depuis 1993, Jean est directeur des Lettres françaises, le supplément littéraire mensuel créé en 1942 du quotidien L’Humanité.

Il est également responsable de l’édition complète des écrits de Louis Aragon, dont il est l’exécuteur testamentaire. Il est par ailleurs président de la Société des amis de Louis Aragon et Elsa Triolet depuis 2010.

En janvier 2010, l’un de ses poèmes est choisi pour constituer le sujet de didactique à l’agrégation interne de Lettres modernes.

Bibliographie

Poésie

  • N Y Meccano, Collection blanche, Éditions Gallimard, 2001.
  • L’Hécatombe à Pythagore. Poème de circonstance en quatre actes écrit pour célébrer la fondation de la République française, Collection blanche, Éditions Gallimard, 1991.
  • Tombeau de Monsieur Aragon, Collection blanche, Éditions Gallimard, 1983.
  • Ode pour hâter la venue du Printemps, Collection blanche, Éditions Gallimard, 1978.
  • Le fil(s) perdu suivi de Le lit de Nicolas Boileau et de Jules Verne, postface de Louis Aragon, Collection Le Chemin, Éditions Gallimard, 1974.
  • Le parlement d’amour, éloge de M. Burattoni assis sur le tombeau de Virgile et dessinant, Collection blanche, Éditions Gallimard, 1994.

Essais

  • Qui sont les contemporains, Collection blanche, Éditions Gallimard, 1975.
  • Du coup d’état en littérature suivi d’exemples tirés de la Bible et des auteurs anciens, Collection Le Chemin, Éditions Gallimard, 1970.

Roman

  • Le déroulé cycliste, Collection blanche, Éditions Gallimard, 1996.
  • Lord B . Roman par lettres avec conversations, Collection blanche, Éditions Gallimard 1977.

Théâtre

  • Le naufrage de Méduse.Comédie héroïque, Collection blanche, Éditions Gallimard, 1996.
  • L’entrée dans la baie et la prise de la ville de Rio de Janeiro en 1711. Tragi-comédie. Avec six dessins originaux d’André Masson et un dialogue avec Roland Barthes : L’inconnu n’est pas le « n’importe quoi ». Collection blanche, Éditions Gallimard, 1980.
  • La Perruque du vieux Lénine. Tragi-comédie. Collection blanche, Éditions Gallimard, 1980.

Documents

  • Avec Aragon (1970-1982). Entretiens avec Francis Crémieux, Collection blanche, Éditions Gallimard, 2003.
  • Album Aragon. Iconographie commentée, collection Albums de la Pléiade (No 36), 1997.
  • Aragon. « Commencez par me lire ! » , Collection Découvertes Gallimard (No 328), Éditions Gallimard, 1997.