Jean-Pierre Verheggen

Né en 1942. Entre Poésie et Humour. A participé dans les années 70 à la célèbre revue TXT, avant-garde radicale de l’entreprise « textuelle ». En 1990, il est conseiller du ministre de la Culture, et depuis 1992, chargé de mission spéciale à la Promotion des Lettres françaises de Belgique. Sa poésie est une poésie orale, un incessant remaniement de la langue qui avec calembours, dérision et trivialité ne manque pas de truculence ni d’humour.
A reçu, en 1995, le Grand Prix de l’Humour Noir pour Ridiculum vitae et pour l’ensemble de son œuvre.

Extrait

Tintin au Groenland.

Il fait froid, ici ! Très froid !
Tintin a les bonbons au congélateur.
Il fait moins 37,2 pardi !
Ah ! on ne bande pas (comme disait déjà Djian en son temps).
Les phoques eux-mêmes n’en croient pas leurs moustaches
ni leur trompes d’Eustache (oreille gauche comme oreille
droite) et les deux Lapont et Lapond ne valent guère mieux !
Ils ont beau (les phoques) se la faire frotte-frotte
et plis à plis, c’est fichu, c’est fini ! C’est l’enfer !
Qui taperait arobase point rhum sur sa console n’aurait pas la
moindre goutte de réponse ! Pire : qui s’affublerait d’un Mont
de Venus (ou de tout autre système pileux bien fourni) en guise
d’écharpe sur le visage ne s’en sortirait pas davantage !
Bref ! Tintin est bel et bien prisonnier des glaces.

C’est encore un coup des communistes !
Les sales communistes : Racaille le Rouge, Séraphin Lampiste,
Rastapopulo ou plus terrible encore, Fidel Castrofiore !

Tintin pleure.
Il ne pourra assister aux jeudis de Poésie à Besançon
ni prévenir dans les délais impartis,
Jacques Moulin et Bertrand Degott, ses amis du Doubs.

Ah merde quoi !

Tintin a honte.
Il préférerait avoir chié dans son froc.
Tintin pleure à toute berzingue !


Paru dans Dix ans de Jeudis, © Centre Réginal du Livre de Franche Comté

Bibliographie

  • La Grande Mitraque, Éditions L’Arbre à parole, 2018.
  • Ma petite poésie ne connaît pas la crise, Éditions Gallimard, 2017.
  • Ça n’langage que moi, Éditions Gallimard, 2015.
  • Un jour, je serai Prix Nobelge, Éditions Gallimard, 2013.
  • Poète bin qu’oui, poète bin qu’non ?, Éditions Gallimard, 2011.
  • Si je donne ma langue au chat est-ce qu’il me la rendra, Éditions Bayard Jeunesse, 2010.
  • Sodome et grammaire, Éditions Gallimard, 2008.
  • L’Idiot du Vieil-Age, Éditions Gallimard, 2006.
  • Du même auteur chez le même éditeur Gallimard, 2004.
  • Gisella Éditions du Rocher, 2004.
  • L’oral et hardi, CD Jean-Pierre Verheggen, Jacques Bonnaffé, Éditions Thélème, 2001.
  • On n’est pas sérieux quand on a 117 ans, L’arbalète/Gallimard, 2001.
  • Ridiculum vitae précédé de Artaud Rimbur, Poésie/Gallimard, 2001.
  • Entre Zut et Zen, avec une lithographie de Pierre Alechinsky, Éditions La Différence, 1999.
  • O.I.E.A.U.X., avec des écritures à la mine de plomb de Jean-Luc Poivret, Éditions Carte Blanche/Prodomes, 1999.
  • Opéré-Bouffe, avec deux aquarelles d’Henri Michaux, Éditions Cadex/Marine, 1998.
  • Les pieds, avec des sculptures de Marc Gerentoin, Éditions recontres, 1997.
  • Entre Zut et Zen, CD Radio France, Les Poétiques de France Culture, Harmonia Mundi, 1997.
  • Recommandations aux Dames, avec dix lavis de Colette Deblé, Éditions recontres, 1996.
  • Debord, les mous, avec une linogravure de Jean-Marc Scanreigh, l’Ordalie/Christophe D’Hervé éditeur, 1996.
  • La Petite Mort, avec des gaufrages et une peinture originale de Sylvain Paris, Éditions rencontres, 1995.
  • Ridiculum vitae, Éditions ELA/La Différence, 1994.
  • Les Folies-Belgères, Éditions du Seuil, "Point-Virgule", 1990.
  • Orthographe 1er, Roi sans fautes, Éditions du Seuil, "Petit Point", 1990.
  • Artaud Rimbur, Éditions ELA/La Différence, 1990.
  • Stabat Mater, Cadex, 1986.
  • Lettres d’amour à Gissella Fusani, Éditions la Nouvelle barre du jour, 1985.
  • Pubères, Putain, T.X.T., Éditions Cheval d’Attaque, 1985.
  • Ninietzsche, Peau d’Chien, T.X.T., Avila/Limage 2, 1983.
  • Porches, Porchers, Éditions Carte Blanche, 1983.
  • Bravo ! illustrations de Pierre Lucerné, Éditions Muro Torto, Rome, Villa Medicis, 1981.
  • Vie et Mort pornographique de Madame Mao, Éditions POL/Hachette, 1981.
  • Divan le Terrible, Éditions Christian Bourgois, T.X.T., 1979.
  • Le Degré Zorro de l’Écriture, Éditions Christian Bourgois, T.X.T., 1978.
  • Le Grand Cacaphone, Éditions Chambelland, 1974.
  • La Grande Mitraque, Éditions Fagne, 1968.