Jean-Pierre Lemaire

Poète. Professeur de lettres au Lycée Henri IV à Paris, en 1996.

Extrait

LE ROI MALADE
à Jeanne-Marie

Le miracle est si lent qu’on ne peut le suivre ;
à la fin, tu verras le soleil du soir,
plus haut dans le ciel,
te rendre la terre un long après-midi.

Que faire de ce temps
nouveau avant le terme ?
Un vent léger moire les champs de luzerne.
Bientôt, tu reprendras la tâche abandonnée.

Bientôt. Mais d’abord,
tendre la main vers le soleil,
invisible tant qu’il était au zénith,
familier maintenant,

dans le pommier, au bord des toits
et sur le mur à ton chevet.
Devenu dans ton cœur mortel
un visage sans déclin.

(inédit)

Bibliographie

L’intérieur du monde, Cheyne éditeur 2002
L’annonciade, Paris, Gallimard, 1997
Le chemin du cap, Paris, Gallimard, 1993
Le Coeur circoncis, Paris, Gallimard, 1989
Visitation, Gallimard, 1985
L’Exode et la nuée, Paris, Gallimard, 1982
Les Marges du jour, Genève, La Dogana, 1981.