Jean-Luc Parant : imprimeur de sa propre pensée et de sa propre matière

Auteur : Jean-Luc Parant

collectif dirigé par François-Marie Deyrolle

Après la publication de trois volumes de Jean-Luc Parant (Les Yeux, les Yeux deux, Les Yeux trois) chez Corti, voici un collectif, dont le projet et la direction reviennent à François-Marie Deyrolle, qui veut montrer combien son œuvre – hors des modes et du temps – nous semble vraiment inouïe. Ce collectif se présente en deux parties :
– des textes d’auteurs (voir sommaire ci-dessous) et des entretiens introuvables (issus, entre autres, des publications du Bout des Bordes) sur son travail de poète et de plasticien ;
– une anthologie raisonnée de tout l’œuvre écrit de Parant (les cent livres de Jean-Luc Parant) comprenant une notice bibliographique très complète et des extraits.

Paru le 1er avril 2004

Éditeur : José Corti

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Anna Akhmatova

Poèmes

Au seuil du printemps, il est certains jours
Où la prairie se repose sous la neige dense,
Où les arbres font un bruit gai et sec,
Où le vent tiède est tendre et moelleux,
Où le corps s’étonne de sa légèreté,
Où l’on ne reconnaît plus sa maison,
Où la chanson qui déjà lassait
On la chante avec émoi, comme neuve.

Printemps 1915
Slepnévo

Anna Akhmatova, Poèmes, traduit du russe par Claude Frioux, Éditions Librairie du Globe, 1993.