Jean Laugier

Poète et dramaturge, né en 1924 à Saïgon. En 1927, une tragédie familiale le rend orphelin de père et mère. Sa vie et son oeuvre seront profondément marquées par ce drame. Le premier poème que garda Laugier, fut écrit et dit en public en 1942. Dédié à la mémoire de sa mère, il ne le publiera qu’en 1978 dans Rituel pour une ode, Prix Apollinaire en 1979. La même année 1942, après avoir écrit, joué et mis en scène sa première pièce, entre alors au Centre du spectacle où il se perfectionnera en art dramatique. Ses premiers poèmes paraitront dans la revue de Pierre Seghers en décembre 1945. Bien que jouant au Théâtre les recueils vont se succéder : de La Huitième Couleur à L’espace muet et Les Bogues (ed. Gallimard, Prix Fénélon 1961) jusqu’aux Navires du Temps (1989) et Fenêtres vos regards (1991).
A donné de multiples conférences sur la poésie et le théâtre en Sorbonne comme à l’étranger.

Extrait

Palimpseste de l’âme

Si chaque mot oublie la trace
De la main qui l’aura gravé
Dans la mémoire d’une page
Qui donc pourrait l’avoir pensé ?

Orgueil ? Humilité du scribe ?
A tout prendre, nous vivons tous
Cette semaille au vent qui vibre
De mots qui sommeillent en nous.

Sagesse néanmoins demeure
Plus chimérique que les fous
Rêvant de dérober aux heures
Promesse de vie sans remous.

Frémit d’aventure au passage
Germination d’un mot mis au rebut…
Est-ce l’éternité qui fait sillage
En écho d’un temps révolu ?

(inédit, 2003)

Bibliographie

  • Dans la main du Monde, Caractères, 1994
  • A bâtons rompus, causeries en Sorbonne, Caractères, 1995
  • Théâtre IV (un Brasseur de lunes, alors joué au Théâtre Firmin Génier d’Antony), 1995
  • La nuit improvise (nouvelles), ed. Coop Breizh, 1997
  • Hommage à Grégor Prlicev, ed. bilingue macédonienne du musée de Struga, 2000
  • Jubilé (Poèmes de Laugier choisis et traduits en macédonien par Jordan Plevnes), 2001
  • Ce lumineux foutoir, Le Veilleur Editions, 2002 (Prix Charles Vildrac de la SGDL
  • Le fils du soleil, ed. L’Esprit des péninsules, 2003 (Transposition française du receuil de Radovan Pavlovski, poète macédonien).
  • Jean Laugier, Un regard à l’écoute, numéro de la revue "Intuition" consacré à la vie et à l’oeuvre du poète et du dramaturge avec de nombreux articles, documents et témoignages, 2004. (Coup de coeur de la chaîne LCI)
  • Apologie

    Jean Laugier par Martine Magtyar

    Jean Laugier est né à l’aube du 11 juin 1924 à Saïgon, alors province française, en Cochinchine, d’un couple d’émigrés français : son père Edmond Laugier, qui écrivait sous le nom de Léandre Muraire, né à Marseille, fonde et dirige un journal de presse coloniale à Saïgon… Lire la suite