Jean Grosjean

Poète, traducteur de la Bible et du Coran, il est aussi une figure éminente des éditions Gallimard.
Né à Paris en 1912, Jean Grosjean travaille d’abord comme ouvrier avant que la reprise de ses études secondaires et l’initiation au latin et grec ne le mènent au séminaire. La découverte de la Bible demeurera une source inépuisable de son inspiration.
Mobilisé pensant la guerre, il sera fait prisonnier et rencontrera Malraux au camp de Sens ainsi que Claude Gallimard.
En 1950, il quitte le ministère de prêtre et se marie.
En 1990, il crée avec J.-M.G Le Clézio la collection "L’aube des peuples" chez Gallimard où sont publiés les grands textes fondateurs des civilisations.
Il est décèdé en avril 2006.

Extrait

Le moment poétique, peu importe qu’il soit ou non reconnu comme tel, c’est le moment où le langage atteint une densité un peu aveugle…

in Araméennes, Cerf, 1998

Bibliographie

Poésie (publiée chez Gallimard)
- La rumeur des cortèges, 2005
- La lueur des jours
- La gloire, 1969
- Elegies, 1967
- Fils de l’homme, 1954
- Hypostases, 1950
- Terre du temps, Gallimard, 1946 - notes poétiques qui reçoivent le prix de la Pléiade

Traductions :
- Le coran, éditions Philippe Lebaud, 1979
- Le nouveau testament, La Pléiade, 1972
- Eschyle, Sophocle, La Pléiade, 1967