Je voudrais tant que tu te souviennes

Je voudrais tant que tu te souviennes

Une anthologie des poètes français mis en chansons
Édition de Sophie Nauleau
Quelques exemples

Rutebeuf (avant 1230-vers 1285) chanté par Léo Ferré

Ballade des Dames du temps jadis
François Villon (1431-1463) chanté par Georges Brassens

Rondeau (Le temps a laissié son manteau)
Charles d’Orléans (1391-1463) chanté par Michel Polnareff

Heureux qui comme Ulysse (Regrets XXI)
Joachim du Bellay (1522-1560) chanté par Georges Brassens

Sonnet (Baise m’encor)
Louise Labé (1524-1566) chanté par Colette Magny

Le cinq mai
Pierre Jean de Béranger (1780-1857) chanté par Jean-Louis Murat

Les séparés
Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859) chanté par Julien Clerc

La légende de la nonne
Victor Hugo (1802-1885) chanté par Barbara

Le soldat de Marsala
Gustave Nadaud (1820-1893) chanté par Serge Utgé-Royo

Les bijoux
Charles Baudelaire (1821-1867) chanté par Yves Montand

Le serpent qui danse
Charles Baudelaire (1821-1867) chanté par Serge Gainsbourg

Ce fléau, natif de Tournai
Charles Baudelaire (1821-1867) chanté par Julos Beaucarne

Pauvre Gaspard
Paul Verlaine (1844-1896) chanté par Georges Moustaki

Les deux ménétriers
Jean Richepin (1849-1926) chanté par Édith Piaf

Sensation
Arthur Rimbaud (1854-1891) chanté par Jean-Louis Aubert

Fraternité
André Salmon (1881-1969) chanté par Marc Ogeret, Charles Aznavour

La Fille de Londres [Chansons pour accordéon, Gallimard, 1953]
Pierre Mac Orlan (1882-1970) chanté par Juliette Gréco

L’assassin
Jean Cocteau (1889-1963) chanté par Jean Marais

Les Poètes (Prologue adapté) [Les Poètes, Gallimard, 1960]
Louis Aragon (1897-1982) chanté par Jean Ferrat

Chevaux toujours
Norge (1898-1990) chanté par Jeanne Moreau

Tant de sueur humaine [L’Instant fatal, Gallimard, 1948]
Raymond Queneau (1903-1976) chanté par Hélène Martin

La croqueuse de diamants [Chansons, Gallimard]
Raymond Queneau (1903-1976) chanté par Zizi Jeanmaire

Femme noire [Champs d’Ombre, Le Seuil, 1945]
Léopold Sédar Senghor (1906-2001) chanté par Meïssa

Solde [Pigments, GLM, 1937]
Léon Gontran Damas (1912-1978) chanté par Mister Love

Ils cassent le monde [Je voudrais pas crever, JJ Pauvert, 1962]
Boris Vian (1920-1959) chanté par Jean-Louis Aubert

Quand j’aurai du vent dans mon crâne [Je voudrais pas crever, JJ Pauvert, 1962]
Boris Vian (1920-1959) chanté par Serge Reggiani (précédé de « Pater noster » de Prévert)

La chanson de Prévert
Serge Gainsbourg (1928-1991)

Paru le 1er mars 2012

Éditeur : Gallimard

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Coplas

Admire l’étonnante chose :
mon ombre posée sur le mur
et à la fenêtre la lune !

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.