Je viens de la nuit de Myriam Montoya

L’exil demeure l’angle de la chute. Myriam Montoya sait donner la parole à ceux qui ne l’ont pas. La guerre apparaît en filigrane, tout comme les thèmes de l’enfance et de la sensualité. Cette poésie ne se réduit pas à rendre plus supportable la réalité, elle est l’énergie qui traversent la réalité, qui la remue.

Paru le 1er février 2005

Éditeur : Le Castor Astral

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Zéno Bianu

Pérégrinations du Pierrot solaire

Voilà
le monde reste beau
impunément
il n’a pas peur
du noir
il coule de source
toujours

Zéno Bianu, « Pérégrinations du Pierrot solaire ».