Je suis un crabe ponctuel

Auteur : Jacques Roubaud

Je suis un crabe ponctuel

Anthologie personnel 1967-2014

Proposer une Anthologie personnelle à Jacques Roubaud, si attentif à la composition de chacun de ses livres de poésie, c’est engager le mathématicien-poète sur une voie aléatoire, celle qui retient de recueil en recueil les énoncés et les équations majeures.
De [Signe d’appartenance] qui ouvre le champ poétique de Jacques Roubaud aux improvisations suscitées par un poème japonais du XIVe siècle, d’une autobiographie rêvée dix-huit ans avant sa naissance à une exploration de la diction poétique, d’un deuil intense et noir à une méditation sur « le vide vivant de la vie », d’une déambulation méticuleuse dans les rues de Paris à une suite de sonnets tout bruissant d’Angleterre, avant de côtoyer l’infinitif de la mort, tel est ce parcours à la fois ponctuel quant aux rendez-vous que le poète s’est fixé et d’une prodigieuse diversité quant aux formes convoquées, utilisées et sans cesse réinventées.

Paru le 1er mars 2016

Éditeur : Gallimard

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Serge Sautreau

Rivière je vous prie

Loin, un instant, des rives, souvenons-nous, riverains des cours de porcelaine, souvenons-nous des loges de verre, entre flammes et idoles, où se pâmaient le mythe, la révolte, les tyrannies de la fin…

Loin, à l’instant, loin du poumon fertile, c’est l’origine qui appelle avec de longs herbiers ondulant sous la nacre, laissant apercevoir des sables habités, des galaxie solubles, des à-pics de massifs coulés s’engloutissant dans le vert sombre.

Pour invoquer. Pour éveiller le dieu. Pour ne jurer de rien. Pour accueillir. Rivière.

Serge Sautreau, Rivière je vous prie, Éditions l’Atelier le Ciel sur la Terre, 1997