Je sens qu’on me balance un coup de latte dans les reins ou Tout ce qui reste

Auteur : Jack Hirschman

Je sens qu'on me balance un coup de latte dans les reins ou Tout ce qui reste

Jack Hirschman, un des plus grands poètes américains vivants, icône d’une génération de révoltés et légende de la dissidence à San Francisco, a franchi depuis 15 ans les limites du domaine de ses fans californiens. Tout ce qui reste, est le bilan d’une vie, testament provisoire de ce poète résistant, qui mêle mystique, lyrisme, politique, érotisme, introspection, dans le prolongement des célèbres Arcanes.
Co-édition avec la Maison de la Poésie Rhône-Alpes

Paru le 1er mai 2011

Éditeur : Le Temps des cerises

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Claude Michel Cluny

Odes Profanes

Tout déjà était en toi
même l’âpre saveur des paroles des morts
Avec sur ta bouche close
leur goût d’indicible sel.
Mais empare-toi de l’absence et ose
Va avance aveugle et seul
Toute flèche aime sa cible.
L’enfance le sait qui, libre
(habiter Nulle Part est le plus sûr)
déchire sans innocence
son invisible futur.

Claude Michel Cluny, Odes Profanes, Éditions de la Différence, 1989.