Jacques Roubaud

Né en 1932. Poète, romancier, dramaturge et traducteur. - Professeur de mathématiques à l’Université Paris X (en 1991). Premier membre coopté dans l’OuLiPo (le fameux atelier de la littérature expérimentale) en 1966, il a été également le cofondateur de l’ALAMO en 1981.

photo cipM / JM de Samie

Extrait

La Grive

Quand s’achève le mois d’octobre
quand les vendanges sont passées
quand les vignes rouges blessées
par l’automne saignent sombres

quand les cyprès aux noires ombres
en haut des collines dressées
luttent contre les vents pressés
on voit la petite grive sobre

s’asseoir dans la vigne sous les feuilles
avec son panier à raisins
de son bec-expert elle cueille

muscats, granches, grain à grain
elle en goûte tant qu’elle roule
dans la poussière, heureuse et saoule.

in, les animaux de tout le monde, Seghers jeunesse, 2004

Bibliographie

  • Peut-être ou la Nuit de dimanche (brouillon de prose), Éditions du Seuil, 2018.
  • Je suis un crabe ponctuel, Éditions Gallimard, 2016.
  • Poétique. Remarques – poésie, mémoire, nombre, rythme, contrainte, forme, etc., Éditions du Seuil, 2016.
  • Octogone, livre de poésie, quelquefois prose, Éditions Gallimard, 2014.
  • Ode à la ligne 29 des autobus parisiens, Éditions Attila, 2013.
  • Ciel et terre et ciel et terre, et ciel, Éditions Argol, 2009.
  • Eros mélancolique, Éditions Grasset, 2009.
  • Le grand incendie de Londres, Éditions du Seuil, 2009.
  • Sardinosaures et Cie, Éditions Les mille univers, 2008.
  • Parc Sauvage, Éditions du Seuil, 2008.
  • Roubaud : rencontre avec Jean-François Puff, Éditions Argol, 2008.
  • Cœurs , La Bibliothèque Oulipienne, 2006.
  • La forme d’une ville change plus vite, hélas, que le coeur des humains, Éditions Gallimard 2006.
  • Tokyo Infra-ordinaire, Éditions Inventaire/Invention, 2005.
  • Ma vie avec le docteur Lacan, Éditions de l’Attente/Cuisines de l’immédiat, 2004.
  • Les animaux en personne, Éditions Seghers, 2004.
  • Les animaux de tout le monde, Éditions Seghers, 2004.
  • La bibliothèque de Warburg, Éditions du Seuil, 2002.
  • Le crocodile, images de Zaü, Éditions Rue du monde, 2001.
  • Poésie , Éditions du Seuil, 2000.
  • Quel avenir pour la mémoire ?, Maurice Bernard, Paris, Gallimard, 1997.
  • L’abominable tisonnier de John McTaggart Ellis McTaggart, et autres vies plus ou moins brèves, Éditions du Seuil, 1997.
  • Trois ruminations, Oulipo, 1996.
  • La fenêtre veuve, Théâtre typographique, 1996.
  • 200 flèches, oeuvres de Micaëla Henich, Théâtre Typographique, 1995.
  • Autobiographie, chapitre dix, poèmes avec des moments de repos en prose, Éditions Gallimard, 1994.
  • N-ines, autrement dit quenines, encore, Oulipo, 1993.
  • Autobiographie, chapitre dix poèmes avec des moments de repos en prose, Gallimard, 1994
  • La boucle, Éditions du Seuil, 1993.
  • L’invention du fils de Leoprepes, Éditions Circé, 1993.
  • E, Éditions Gallimard, 1988.
  • La pluralité des mondes de Lewis, Éditions Gallimard, 1991.
  • L’Exil d’Hortense, Éditions Seghers, 1990.
  • La Vieillesse d’Alexandre, essai sur quelques états récents du vers français, 2e éd, Ramsay, 1988.
  • Quelque chose noir, Éditions Gallimard, 1986.
  • Jacques Roubaud, par Robert Davreu, Éditions Seghers, 1985.
  • Le train traverse la nuit, vers l’alexandrin de longueur variable, Oulipo, 1984.
  • Trente et un au cube, Éditions Gallimard, 1973.
  • Poésies juvéniles janvier, 1942-novembre 1944 Io et le loup, dix-sept plus un plus plus un haiku en ouliporime, Oulipo, 1981.
  • L’Enlèvement d’Hortense, Éditions Ramsay, 1987, réédité en 1996.
  • Dors  ; (précédé de) Dire la poésie, Éditions Gallimard, 1981.