Jacques Rancourt

Jacques Rancourt est né à Lac-Mégantic, au Québec, en 1946 et vit depuis 1971 à Paris. Co-auteur en 1973 du panorama La poésie contemporaine de langue française depuis 1945, il a obtenu en 1976 un doctorat de lettres modernes avec une thèse sur la poésie africaine et antillaise de langue française. Depuis La journée est bien partie pour durer paru en 1974, il a publié près d’une trentaine de recueils de poèmes et livres d’artiste, des anthologies, ainsi que des essais sur la poésie et sur la traduction.
Lui-même traducteur de poésie, principalement de l’anglais et de l’espagnol, il a par ailleurs dirigé pendant plus de trente ans le Festival franco-anglais de poésie et la revue internationale de poésie et art visuel la Traductière, qu’il a fondée en 1983.
Une rétrospective de sa poésie, Veilleur sans sommeil, préfacée par Henri Meschonnic, a paru en 2010 aux éditions du Noroît à Montréal et au Temps des Cerises à Paris. Ses poèmes ont été traduits dans une dizaine de langues. Le prix européen de poésie « Dante 2018 » lui a été décerné pour l’ensemble de son œuvre.
Il s’est enfin mis en 2016 à l’écriture de haïkus, sur l’invitation et avec l’aide initiale du haijin Ban’ya Natsuishi, directeur à Fujimi, près de Tokyo, de la revue World Haiku et de la World Haiku Association. Pratiquant la photo depuis de nombreuses années, c’est dans ce contexte qu’il eut l’idée de photographier avec son téléphone portable des objets présents au sol (équipements publics, feuilles mortes, reflets dans une flaque d’eau, ombres portées, surfaces neigeuses, etc.) : objets simples, sans destination esthétique ou décorative prédéfinie, comme surpris dans leur intimité, pris « en flagrant délit de beauté ». Puis il a réuni par affinité métaphorique photos et haïkus, donnant ainsi naissance à l’exposition itinérante « La vie au sol » ainsi qu’au recueil du même nom, paru fin 2019.

Extrait

FIL D’HORIZON

Sur ce fil d’horizon
simple
sur cette nuit d’horizon
il y a une pleine lune qui se joue au ballon
il y a la lumière d’une journée lourde
qui s’évapore dans l’air noirci

Sur cette lame d’horizon
vont périr
les grands débats du petit jour
les idées courtes d’après la sieste
il y a la ligne des épaules
qui se réjouit de tant de calme
il y a le fond du cœur
qui se déleste de ses scories

Sur cet arc d’horizon
vient se greffer
le tissu distendu des étoiles
l’univers en lui-même
commence ici
par cette lumière quasi parfaite
le cœur grésille
sous la ligne des épaules
la ligne des épaules
oscille
dans l’axe de sa galaxie

(Jacques Rancourt, la Nuit des Millepertuis (Paris,
Le Temps des Cerises et Montréal, éditions Trois, 2002).

Bibliographie

Poésie :

  • La vie au sol, livre catalogue de l’exposition « La vie au sol », préface de Christian Noorbergen, Éditions Transignum, 2019.
  • Au sortir de l’eau, livre-coffret de 15 cartes postalesoriginales au format A5, Éditions Transignum, 2019.
  • Paysages et personnages, Éditions le Noroît, 2012.
  • Veilleur sans sommeil, choix de poèmes 1974-2008 avec préface d’Henri Meschonnic, Éditions le Noroît & Éditions Le Temps des Cerises, 2010.
  • Sculptures sur prose dessins de Wanda Mihuleac, Éditions Transignum 2007.
  • La pluie des étoiles, Éditions Le pré Carré, 2005.
  • L’Instant prodigue , Éditions l’Arbre à paroles, coll. « le buisson ardent », 2003.
  • La Nuit des millepertuis, Éditions Trois ; Éditions le Temps des cerises, 2002.
  • Gravitations, Éditions Signum, sept poèmes avec gravures de Michèle Dadolle, 2001.
  • La Condition terrestre, Éditions La Bartavelle, 1995.
  • The Distribution of Bodies, choix de poèmes avec traductions par John F. Deane, Éditions Dedalus Press, 1995 .
  • Les Trente Apôtres, livre-objet, avec dessin de Michel Mousseau, 1994.
  • Les Choses sensibles, Éditions l’Hexagone, 1989.
  • Le Pont verbal, Éditions SGDP, coll. « Poètes contemporains », 1980.
  • Le soir avec les autres, Éditions G.D., avec gravures sur bois d’Alix Haxthausen, 1978.
  • L’eau bascule , RmqS, Méry-sur-Oise, 1972.
  • La journée est bien partie pour durer , RmqS, Méry-sur-Oise, Éditions Saint-Germain-des-Prés, 1972.

Essais, anthologies :

  • The Ethical Dimension of Translation, revue Etchings n° 6, 2009.
  • Antilles-Guyane, anthologie de la poésie antillaise et guyanaise de langue française, Éditions Le Temps des Cerises, 2006.
  • Figures d’Haïti – 35 poètes pour notre temps, Éditions Le temps des cerises, 2005.
  • La Traversée du paysage, essai sur la poésie de Maryline Desbiolles, Victoria, Australian Journal of French Studies, et Nice, Grégoire Gardette éditeur, 1997.
  • French Poets of Paris, anthologie, The Chariton Review, Truman State University, 1996.
  • Poètes et poèmes contemporains – Afrique-Antilles , Éditions ACCT-Saint-Germain-des-Prés, 1980.
  • La Poésie érotique du XXe siècle , anthologie, Éditions la Pibole, 1980.
  • Poésie du Québec dans la collection Poésie I , anthologie en trois volumes, nos 35, 36 [1974] et 96-98 [1982].
  • La Littérature québécoise du XXe siècle et la Littérature négro-africaine de langue française in Histoire littéraire de la France, tome XII, Éditions sociales, 1980.
  • Livre II, Québec, in la Poésie contemporaine de langue française, sous la direction de Serge Brindeau, Éditions SGDP, 1973.

Traductions :

  • Los espejos de Carlos / Les miroirs de Carlos (poèmes de Néstor Ulloa, poète hondurien : choix de 15 poèmes parus à Montréal dans la revue Exit n° 57, 2009).
  • L’Ombre du photographe (édition bilingue, choix de poèmes du poète irlandais John F. Deane, Vénissieux, 1996).
  • Leslie Ullman, poète américaine, dans la revue Liberté, n° 205, Montréal, 1993.
  • Numéro spécial de la revue Poésie 88, Paris, déc. 88 : présentation et traduction de quatre poètes américains : Robert Creeley, Denise Levertov, Galway Kinnell et August Kleinzahler.
  • La Brèche - Break-Through, édition bilingue, poèmes de Lindy Henny, Éditions SGDP, 1981.