JE SUIS UN GÉNIE

Susie Morgenstern

JE SUIS UN GÉNIE

Shakespeare, Einstein, Curie… Et moi, dit Susie Morgenstern, comment puis-je devenir un génie ? Illustré par Serge Bloch

Méthode pour devenir un génie

Un jour, Léonard s’est dit qu’il allait peindre la Joconde. Un autre jour, Albert Einstein a eu l’idée de rédiger la théorie de la relativité. Aujourd’hui, Susie Morgenstern va faire ses courses chez Monoprix. Elle rêve de devenir aussi un génie, de changer notre monde, d’être admirée ! Mais comment faire lorsqu’on a une vie et des habitudes si communes ? Dans ce texte en vers, elle tente de trouver une méthode pour parvenir à cette fin.

…à vos risques et périls !

Il faut d’abord s’inspirer d’eux, de leur vie, de leurs manies, puis faire l’inventaire de ce que l’on sait faire. Enfin, trouver une idée, une invention ! Mais, à y regarder de plus près, comment ont-ils tous fini ? Jimi Hendrix ? Overdose. Van Gogh ? Suicidé. John Lennon ? Assassiné. Être un génie, est-ce si bon pour la santé ?

Susie Morgenstern, géniale ?

Si elle n’est ni Jeanne d’Arc, ni Marie Curie, ni Hannah Arendt, c’est parce que Susie Morgestern ne ressemble qu’à elle-même : espiègle, drôle et insolente, elle regarde sa vie à l’aune de ces grandes figures incontournables. Avec toute sa vitalité, elle en ressort si géniale !

Paru le 23 avril 2022

Éditeur : L’Iconoclaste

Poème
de l’instant

Anise Koltz

Le porteur d’ombre

Et si mon poème n’était qu’un visa
pour un pays lointain
une facture impayée
un compte à découvert

Anise Koltz, Le porteur d’ombre, Éditions Phi, 2001.