J’ai embrassé l’aube d’été : sur les pas d’Arthur Rimbaud

COLLECTIF
"J’ai embrassé l’aube d’été ", sur les pas d’Arthur Rimbaud. Anthologie réunissant les textes de : Jacques Ancet, Daniel Biga, Jean Charlebois, Bernard Giusti, Michael Glück, Stéphane Juranics, Jean L’Anselme, Martin Laquet, Geneviève Letarte, Samira Negrouche, Jean-Michel Platier, Dimitri Porcu, Marc Porcu, Thierry Renard, Magali Turquin, André Velter, Joël Vernet, Matthias Vincenot

20 octobre 1854. Naissance à Charleville, dans les Ardennes, de Jean Nicolas Arthur Rimbaud. En hommage à celui qui, en si peu d’années, allait devenir l’adolescent sublime, mi-ange mi-démon, "l’homme aux semelles de vent", le "passant considérable", dix-huit auteurs francophones, d’ici et d’ailleurs, ont fait acte de littérature - prose ou poème. Les uns partent du vers inoubliable puisé dans les Illuminations ("J’ai embrassé l’aube d’été"), les autres d’une proposition plus abrupte et, surtout, plus quotidienne : "Rimbaud m’a dit". Une chose est sûre : un siècle et demi après sa naissance, Arthur Rimbaud demeure pour les poètes d’aujourd’hui l’enchanteur qui réinventa l’amour et voulut "changer la vie". Celui, en un mot, par qui tout a véritablement commencé.

Paru le 1er mai 2004

Éditeur : La Passe du Vent

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.